Malgré la sensibilisation au respect du code de la route, le port du casque, les victimes des accidents routiers se multiplient à Kalaban-Coro. La situation inquiète les habitants du quartier.

Les accidents routiers sont très fréquents à Bamako plus précisément à Kalaban-Coro, en commune V du district.

Amadou Traoré du CHU Gabriel Touré, médecin, nous parle de quelques causes des accidents routiers enregistrés à Bamako. Selon lui, les accidents ont deux causes : les premières sont humaines et sont les plus fréquentes : excès de vitesse, téléphone, conversations avec d’autres personnes, conduite en état d’ébriété, fatigue, somnolence…

Les secondes sont d’ordre technique : défaillance technique du véhicule, dégradation des infrastructures routières, conditions météorologiques…

La situation est préoccupante à Kalaban-Coro déplore Mme Salimata Touré, une habitante. “Les accidents dans notre quartier sont devenus depuis un moment notre quotidien. Parmi les causes il y’a l’irresponsabilité des parents autorisant leurs enfants de bas âge à conduire des engins”.

Pour Seydou Koné, réparateur de motos, le mauvais état des engins, en particulier la défaillance du système de freinage ou des pneus, la conduite des engins sans phare la nuit, le mauvais état des routes et l’absence des panneaux de signalisation sont également à la base de ces nombreux accidents routiers.

L’analyse de ces différentes causes fait ressortir que les mauvais comportements des conducteurs des engins sont les principales causes des accidents à Kalaban-Coro.

Seydou Koné appelle au renforcement de la sensibilisation des usagers de la route sur le respect strict des règles de la circulation routière. Ce suivi doit être fait estime-t-il, par l’ensemble des acteurs à savoir les autorités du quartier, de la Commune et le gouvernement.

A ses dires, les autorités locales du quartier doivent également s’impliquer à travers des rencontres avec les chefs de familles. Ils doivent sensibiliser les populations à entretenir les routes, à introduire dans les écoles des leçons sur la circulation routière, contrôler strictement les permis de conduire des conducteurs d’engins. “La réussite de l’application des règles de la circulation routière permettra de sauver des vies au bonheur de la population à Kalaban-Coro”.

Marie Dembélé

(stagiaire)

Source: Mali Tribune

MaliwebSociété
Malgré la sensibilisation au respect du code de la route, le port du casque, les victimes des accidents routiers se multiplient à Kalaban-Coro. La situation inquiète les habitants du quartier. Les accidents routiers sont très fréquents à Bamako plus précisément à Kalaban-Coro, en commune V du district. Amadou Traoré du CHU...