C’est ce que nous dit le Secrétaire général de l’ONU en écho à la journée mondiale pour l’élimination de la pauvreté célébré ce 17 octobre. Le thème de cette journée pour 2019 est : « Agir ensemble pour donner aux enfants, à leurs familles et à la société les moyens de mettre fin à la pauvreté ».

Dans un monde caractérisé par un niveau sans précédent de développement économique, de moyens technologiques et de ressources financières, le fait que des millions de personnes vivent dans l’extrême pauvreté suscite toujours une profonde indignation morale.

En outre, les personnes qui vivent dans la pauvreté doivent faire face de nombreuses discriminations, notamment comme des conditions de travail dangereuses ou des conditions de logement insalubres entre autres.

La Convention internationale des droits de l’enfant , adopté le 20 novembre 1989 par les dirigeants internationaux, énonce une série de droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels pour chaque enfant à travers le monde, sans distinction aucune, et indépendamment de toute considération, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue ou de religion.

Il est en outre impératif de reconnaître les discriminations qui touchent plus particulièrement les filles à cet égard, et d’y mettre fin.

Mikado FM

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuSociété
C’est ce que nous dit le Secrétaire général de l’ONU en écho à la journée mondiale pour l’élimination de la pauvreté célébré ce 17 octobre. Le thème de cette journée pour 2019 est : « Agir ensemble pour donner aux enfants, à leurs familles et à la société les moyens...