Placé sous mandat de dépôt depuis le mardi 22 octobre dernier, le maire du District de Bamako, Adama Sangaré continue à bénéficier des soutiens de ses amis, familles et collègues au double plan national et international.

 

En effet, depuis son incarcération à la Maison d’Arrêt de Bamako, plusieurs associations se sont mobilisées pour demander sa libération. A cet égard, le samedi 9 novembre dernier, le Conseil panafricain dénommé en anglais United Cities and Local Govemments of Africa ou en français Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique a rédigé  une Motion de soutien à l’édile bamakois.

Il y exprime tout à la fois sa préoccupation et sa solidarité. Il appelle aussi au respect du principe de la présomption d’innocence et réclame le respect de ses droits. Il invite également à un traitement diligent de l’affaire sur la détention de Adama Sangaré. Enfin, il dit faire confiance en la Justice malienne pour établir la vérité sur les motifs de détention de Adama Sangaré.

A noter que cette organisation est basée à Durban en Afrique du sud .

Mohamed HAIDARA

Source: l’Indépendant

MaliwebSociété
Placé sous mandat de dépôt depuis le mardi 22 octobre dernier, le maire du District de Bamako, Adama Sangaré continue à bénéficier des soutiens de ses amis, familles et collègues au double plan national et international.   En effet, depuis son incarcération à la Maison d’Arrêt de Bamako, plusieurs associations se...