L’Association pour le renforcement des capacités des personnes handicapées (  ARCAPH) en partenariat avec l’un de projet d’OXFAM (Voice) ont organisé hier lundi un atelier de formation en développement personnel des femmes handicapées âgées, victimes de préjugés socio- culturels afin de leur permettre d’être beaucoup plus épanouies dans  leurs choix et prises de décision.

 

Ledit projet s’adresse aux femmes frappées par la sentence des croyances, et elle s’étend pendant une semaine. Cette formation vise les femmes handicapées de tous types d’handicaps qui sont d’un certain âge et victimes des préjugés socioculturels et aussi les épouses des hommes handicapés.

« Déjà être une femme n’est pas une chose facile et être handicapée encore moins  et de surcroit être âgée et c’est dans ce dynamisme que nous avons initié cette formation afin que les femmes puissent s’épanouir par ce qu’elles ont eu une enfance très difficile et privées de leurs liberté d’expressions  et elles n’ont pas été autonomes.

 Et au sortit de cette formation, elles seront leaders beaucoup plus autonomes engagées, décidées et qui savent ce qu’elles veulent et qui laisseront pas le handicape prendre en otage leur vie  qui ne se laisseront pas  influencées par la décision des autres ».Souligne Mme Rokiatou Diakité présidente de l’association.

Cette série formations est axée sur beaucoup plus de module  tout d’abord le module du  bien-être,  le moi et les autres, c’est-à-dire comment se placer par rapport aux autres et comment ils doivent se placer par rapport à moi.  Et Comment assumer leurs  choix selon le regard d’autrui avant qu’on ne soit aimé par les autres il faut s’aimer soi-même en tant qu’être humain.

Pour la session du bien ETRE elles seront initiées aux séances de maquillages, de perlage et aussi comment faire du henné. Au cours de la formation, 20 femmes seront initiées et aussi les épouses des hommes handicapés.

Cette dynamique de prise en charge psychologique crée la confiance en soi chez les bénéficiaires et aussi des changements positifs sur le bien-être et de la confiance positive. Enfin de compte, le regard des participants porte sur elles-mêmes un élément qui favorisera le contact et valorise leur potentiel et capacité dans l’insertion sociale.

« Cet atelier de formation est la bienvenue car ; c’est un plus pour notre connaissance et nous seront beaucoup plus épanouies dans le cadre socioculturel et professionnelEt ça réduira  beaucoup d’ennuie ». Affirme Bintou une participante.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du mois de la solidaire et de la lutte  contre l’exclusion. Il faut noter que l’association a été créée en 2009 et compte tous les types de handicap confondu hommes, femmes et enfants.

Aïchatou Konaré

30minutes

MaliwebSociété
L’Association pour le renforcement des capacités des personnes handicapées (  ARCAPH) en partenariat avec l’un de projet d’OXFAM (Voice) ont organisé hier lundi un atelier de formation en développement personnel des femmes handicapées âgées, victimes de préjugés socio- culturels afin de leur permettre d’être beaucoup plus épanouies dans  leurs...