Le ministre de la Jeunesse et des Sports a procédé, le jeudi 12 septembre dernier, à la place de l’indépendance de Koutiala, au lancement des activités de l’édition 2019 des vacances citoyennes. Au cours de cette cérémonie, le Ministre a précisé que les vacances citoyennes sont un cadre idéal de mobilisation pour la construction citoyenne, l’éducation, la socialisation et la participation de la jeunesse à l’édifice national.

Cette cérémonie de lancement a enregistré la présence de Souleymane Satigui Sidibé, président du Conseil national de la jeunesse du Mali (CNJ), de Youssouf Niaré, Préfet de Koutiala, d’Oumar Bah Dembélé, maire de la Commune urbaine de Koutiala, de Zoumana Mallé, président du Conseil de cercle de Koutiala, d’Amadou Bathily, président de la Commission d’organisation nationale des vacances citoyennes, ainsi que de plusieurs jeunes venant de différentes régions du pays.

C’est avec l’intervention du maire de la Commune urbaine de Koutiala, Oumar Bah Dembélé, que la cérémonie de lancement de cette édition 2019 des vacances citoyennes a débuté. Il a d’abord souhaité la bienvenue aux différentes délégations présentes à Koutiala, avant de remercier le ministre de la Jeunesse et des Sports pour le choix porté sur la ville de Koutiala afin d’abriter le lancement des activités des vacances citoyennes. “Ce choix nous va droit au cœur car il est la manifestation de la sincérité de votre attachement à notre ville. Par ce geste hautement patriotique, vous contribuez à la promotion de la jeunesse malienne. Cet événement à dimension nationale vient à point nommé parce qu’il servira de précurseur et de catalyseur à la consolidation de la paix et de la cohésion sociale à travers une jeunesse unie et forte”,a-t-il conclu.

Après son intervention, le président du Conseil national de la jeunesse, Souleymane Satigui Sidibé, a expliqué que ces vacances citoyennes offrent l’occasion de découvrir ou de faire un énième tour à Koutiala, San et Konobougou pour aller au contact de nos concitoyens, hommes et femmes, jeunes et vieux de toutes confessions religieuses et de toutes les obédiences politiques et idéologiques. “Ce que nous ne devons oublier, en aucun cas, quelles que soient les circonstances où nous nous trouverons, c’est que pendant ces voyages des Vacances citoyennes, pendant nos activités, chacun doit noter tout ce qu’il aura vu, tout ce qu’il aura entendu car je vous le promets, sur chaque parcelle de ce vaste pays qu’est le Mali, se trouve des enseignements à tirer des hommes, de la faune et de la flore.

Soyons des jeunes partout où nous serons, c’est-à-dire conscients de tout ce qu’il nous reste encore à découvrir de ce pays de riches cultures et de vieilles traditions. Soyons des jeunes partout où nous serons, c’est-à-dire prêts à partager avec les autres des moments intenses dans le respect de leurs règles et mode de vie. Soyons des jeunes partout où sous serons, c’est-à-dire, vivants et donnant aux autres et l’espoir et l’envie de vivre”, a-t-il conseillé.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse et des Sports a expliqué que les vacances citoyennes sont l’expression de la ferme volonté du Gouvernement de préparer et d’assurer la participation effective des jeunes au développement du pays. “Elles sont un cadre idéal de mobilisation pour la construction citoyenne, l’éducation, la socialisation et la participation de la jeunesse à l’édification nationale. Cette année les activités se dérouleront sur les sites de Koutiala, San et Konobougou”, a-t-il précisé, avant d’ajouter que le thème retenu cette année, notamment “Rôle de la jeunesse dans la consolidation de la paix et de la cohésion sociale”, s’inscrit dans la vision du président de la République, SEM Ibrahim Boubacar Kéita, qui a dédié son second mandat à la jeunesse. “Ce thème vous exhorte, chers jeunes, à relever le défi de la promotion de la culture de la paix et du dialogue, le défi du renforcement de la cohésion sociale en vue de favoriser le parachèvement de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la Réconciliation au Mali, le défi de faire de notre diversité un atout pour notre progrès commun, le défi simplement de l’édification d’un Mali uni et prospère”, a-t-il laissé entendre. Il a conclu ses propos en invitant les jeunes du Mali à faire sienne la devise de notre pays ; “Un Peuple-Un But-Une Foi” et ce passage du chant national des pionniers du Mali : “Nous ferons le Mali même s’il faut notre sang”.

Les activités seront menées à Koutiala, San et Konobougou

Pour cette édition 2019 de vacances citoyennes, 5 000 jeunes seront mobilisés sur les différents sites à Koutiala, San et Konobougou. Les activités permettront des échanges féconds sur les valeurs d’engagement citoyen, de civisme, de patriotisme, à travers les causeries-débats, des séances de formation et de sensibilisation sur les questions d’intérêt national dont la culture de la paix, la cohésion sociale, la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent, l’intégrisme religieux, l’intolérance et bien d’autres. Elles porteront aussi sur la réhabilitation du Centre d’éducation populaire de Koutiala ; la réhabilitation de la Maison des jeunes de San ; la réhabilitation du Foyer des jeunes de Konobougou. Il y aura aussi des rencontres sportives ; des manifestations artistiques et culturelles ; la réalisation des bouquets ; la sensibilisation des jeunes sur certains maladies comme le paludisme, le Vih/Sida, les maladies à mains sales.

Mahamadou TRAORE, Envoyé spécial à Koutiala

Source: Aujourd’hui Mali

 

MaliwebSociété
Le ministre de la Jeunesse et des Sports a procédé, le jeudi 12 septembre dernier, à la place de l’indépendance de Koutiala, au lancement des activités de l’édition 2019 des vacances citoyennes. Au cours de cette cérémonie, le Ministre a précisé que les vacances citoyennes sont un cadre idéal...