Le mardi 21 juin dernier, la Cellule de Communication de l’AMPPF (Association   Malienne Pour la Protection et la Promotion de la Famille) a organisé une rencontre de  prise de contact avec les Hommes de média au sein de son siège à Ouolofobougou Bolibana. Ce, pour échanger  sur les missions de l’ONG AMPPF avant de faire une visite guidée des locaux de ladite association. C’était sous la direction de son  chargé à la Communication, Souleymane Maïga.

Pour lever un coin de voile sur les missions et les efforts de l’ONG Association Malienne Pour la Protection et la Promotion de la Famille (AMPPF)   au profit de la population, sa Cellule de Communication s’est entretenue avec la Presse dans ses locaux le mardi 21 Juin 2022.

A cet effet, Souleymane Maïga, Chargé de Communication de l’AMPPF a tout d’abord présenté son organisation. A la lumière de cette présentation, il ressort que l’AMPPF est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) à but non lucratif, créée le 03 Mars 1972 sous le récépissé n°00158 bis/NI-DNICT dans un environnement très hostile à la planification familiale. Pionnière en matière de Santé Maternelle et Infantile/Planification Familiale au Mali, développe M. Maïga, l’AMPPF est l’œuvre des cadres nationaux conscients des dangers que représente le taux très élevé de mortalité maternelle et infantile avec ses corollaires que sont les abandons d’enfants, les infanticides, les avortements à risques et surtout l’insuffisance de structures de prises en charge des problèmes de Santé de la Reproduction. Aussi, que l’AMPPF est un fournisseur national de soins de santé et un défenseur de premier plan de la santé et des droits sexuels et reproductifs pour tous. Elle est dirigée par un groupe de femmes, d’hommes et de jeunes courageux et déterminés, c’est-à-dire un mouvement de plus de 2.426 volontaires dont 1.634 jeunes et 68 staffs avec une présence dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Gao et le District de Bamako. De surcroit l’AMPPF est membre de la Fédération Internationale pour la Planification familiale (IPPF).

D’après le Chargé de Communication Maïga, leur objectif principal est d’améliorer l’accès aux services intégrés de santé et de droits sexuels et reproductif pour les jeunes, les hommes et les femmes les plus vulnérables au Mali. Il s’agit de l’accès aux services de PF de qualité ; de la prévention et de la prise en charge du VIH/SIDA et des IST ; de la maternité à moindre risque, notamment à travers la prévention et la prise en charge des complications liées aux avortements provoqués,  du dépistage du cancer du col de l’Utérus, de la réponse à apporter aux besoins des adolescents/ jeunes en SSR ; du plaidoyer en faveur de la SSR y compris les « MGF et autres violences faites aux femmes ».

Santé Sexuelle et Reproductive comme mission primordiale !

 En outre, que l’AMPPF inscrit ses activités en droite ligne de la politique socio-sanitaire du Mali. A ce titre, il fera savoir que l’Etat lui confère la mission d’intervenir dans les zones où les besoins se font le plus sentir en matière de Santé Sexuelle et Reproductive. Le but d’intérêt public des activités de l’AMPPF se lit globalement dans sa vision. C’est-à-dire une société malienne dans laquelle chaque individu connaît et exerce librement et pleinement tous ses droits en matière de santé sexuelle et reproductive et sa mission est de promouvoir les droits en SSR et  rendre accessibles les services de qualité y afférents  aux couches sociales vulnérables et mal desservies, en particulier les femmes et les jeunes dans le cadre d’un partenariat engagé et citoyen.

Parlant des résultats de l’ONG en 2021, Souleymane Maïga a souligné qu’ils ont renforcé la capacité de  1.005 coiffeuses et religieuses à Sikasso, Ségou, Mopti et Bamako sur un total de 1.250 sur le DMPA – SC (SAYANA PRESS), 22 prestataires cliniques de l’AM orientés sur les PNP. En plus de 3.267 Jeunes formés sur les thématiques de la SRAJ et les stratégies du MAJ entre autres. Egalement, l’organisation a créé une application dénommée ‘’Ikna’’ (terme tamasheq signifiant tout ce qui est positif et bon) pour être encore plus proche de la population. A présent, l’AMPPF a pour Directeur exécutif, Sankariya Maïga.

Avant de mettre fin à ladite rencontre, les journalistes ont eu droit à une visite guidée des lieux dont une clinique et un laboratoire y sont siégés pour toutes les couches.

Par Mariam Sissoko 

Source: Le Sursaut

MaliwebSociété
Le mardi 21 juin dernier, la Cellule de Communication de l’AMPPF (Association   Malienne Pour la Protection et la Promotion de la Famille) a organisé une rencontre de  prise de contact avec les Hommes de média au sein de son siège à Ouolofobougou Bolibana. Ce, pour échanger  sur les missions...