La direction régionale de la protection civile (DRPC) du District de Bamako a découvert 19 cadavres dans la ville dont 9 corps sur la rive gauche et 10 sur la rive droite, lors de ses interventions de juillet à septembre 2019, a appris l’AMAP de source officielle.

Selon les statistiques des sorties de secours, au troisième trimestre 2019, les compagnies de Dravéla et de Sogoniko de la protection civile du District de Bamako, ont réalisé des interventions d’autres natures qui ont permis de constater 140 morts repartis entre la rive gauche et la rive droite de la ville, respectivement 74 et 66.

Selon la même source, sur la période évoquée, une personne sur la rive gauche et six autres sur la rive droite sont décédées des suites de noyade.

Au même moment, huit personnes ont rendu l’âme, après une chute dans un puits. Il y a eu six cas enregistrés par la compagnie de la protection civile de Dravéla et deux cas notés par celle de Sogoniko. Toujours selon les dernières statistiques trimestrielles de la DRPC du District de Bamako, les effondrements ont provoqué la mort de 15 personnes sur la rive gauche du fleuve. L’électricité a tué une autre personne a été tué à la rive droite.

Du même côté de la capitale malienne, on a enregistré 8 décès survenus des suites d’incendies. S’y ajoutent les 42 usagers de la route tués par les accidents de la circulation dont 20 cas sur la rive gauche et 22 sur la rive droite.

Par ailleurs, concernant les secours à victimes, c’est-à-dire des cas isolés de personnes en détresse, la DRPC a comptabilisé 40 morts dont par exemple un  malade mental. La compagnie de Dravéla a découvert 23 cas et celle de Sogoniko a constaté 17 cas.

Il faut noter que les sapeurs-pompiers du District de Bamako ont décelé ces 140 morts au cours de ses 3.391 interventions auprès de4.254 victimes.

OD/MD 

Source: AMAP

 

MaliwebSociété
La direction régionale de la protection civile (DRPC) du District de Bamako a découvert 19 cadavres dans la ville dont 9 corps sur la rive gauche et 10 sur la rive droite, lors de ses interventions de juillet à septembre 2019, a appris l’AMAP de source officielle. Selon les statistiques...