C’est ce 13 décembre 2019 que la première édition de Connect 223, une initiative de Accountabilitylab Mali, s’est tenue à Bamako sur le thème : « Migration : Même aspiration, différentes histoires ».

 

Organisée en partenariat avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et Ukaid, cette initiative a permis de découvrir les réalités de la migration au Mali, en Afrique et dans le reste du monde. Ainsi, plusieurs acteurs évoluant dans ce domaine étaient au rendez-vous. L’événement s’est déroulé en deux parties. La première, une conférence avec des intervenants nationaux et internationaux ; la deuxième, une soirée de prestations artistiques. Moussa Kondo, Directeur pays de Accountabilitylab Mali, dans son mot de bienvenue, a souligné que par la réception, nous avons l’impression que Afrique est le seul continent qui migre alors qu’elle vient à la 4èmeposition sur le plan mondial.

Selon Pascal Reyntjens, Chef de mission à l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), Connect 223 est un espace d’échanges sur la migration. Il s’agit, pour le Chef de missionà l’OIM, de connecter les différentes communautés au Mali et ailleurs pour échanger afin de trouver des vraies solutions aux problématiques du phénomène et favoriser le vivre ensemble. « Aujourd’hui, je pense que nous allons parler du phénomène autrement. Le risque d’exploitation et d’abus des droits de l’homme est réel et il faut changer cela pour permettre une migration bénéfique aux pays de départ et d’accueil »,a-t-il ajouté.

Selon lui, les migrants contribuent au développement des différents pays. «La migration doit être une question de choix et de droit humain », a-t-il ajouté, avant de saluer les efforts du gouvernement malien pour la protection des migrants et l’organisation du secteur. Il a aussi réitéré l’engagement sans faille de l’OIM auprès des migrants et des organisations évoluant dans le secteur.

Pour la représentante spéciale adjointe du secrétaire général des Nations Unies, Mme Baranga Gassarabwé, si l’on fait ‘’connect 5 milliard’’ dans le monde, on sera en ensemble et le monde sera meilleur. « Je trouve le projet tellement innovateur qu’il faut saluer Accountabilitylab Mali. La migration et la traite vont ensemble dans le mauvais côté du phénomène. Mais, il y a aussi des migrations réussies »,a-t-elle ajouté.

Selon elle, plus de 50 millions de personnes vivent aujourd’hui hors de chez-elles. Après avoir rappelé que la migration irrégulière est dangereuse, Mme Baranga Gassarabwé a aussi précisé : «La migration doit être un choix. Une migration régulière et bien ordonnée est bénéfique au migrant et aux pays d’accueil et de départ.»

Selon la Secrétaire Générale du Ministère des Maliens de l’extérieur, Mme Tangara Inna Guindo, Connect 223 est un exemple. Elle a aussi souligné que les efforts des personnes choisies pour animer les débats méritent d’être connus. Pour Mme Tangara Inna Guindo, il est de la responsabilité des Etats de fournir d’efforts pour donner de l’espoir aux jeunes.

Au cours de cette journée, huit (8) speakers se sont succédé au pupitre. Il s’agit de Dr Brema Ely Dicko, expert en migration ; Cheick Tidiane Seck, artiste d’origine malienne résidant à Paris ; Makan Magassouba, directeur des opérations à Lagardère Sports Paris ; Béatrice Roby, Française résidant au Mali ; Adam Dicko, présidente de l’Association des Jeunes pour la Citoyenneté Active et la Démocratie (AJCAD); Néné Këita, secrétaire général de l’association REPAT Mali ; Bourama Soumano, parolier et enfin Kankon Sangaré juriste-avocate.

Une visite de stands illustrant des projets ou initiatives liés à la migration et une session de networking entre les participants ont mis fin à cette journée.

 Ousmane BALLO

Afrikinfos-Mali

MaliwebSociété
C’est ce 13 décembre 2019 que la première édition de Connect 223, une initiative de Accountabilitylab Mali, s’est tenue à Bamako sur le thème : « Migration : Même aspiration, différentes histoires ».   Organisée en partenariat avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et Ukaid, cette initiative a permis de découvrir les réalités de la migration...