Mopti, 11 novembre (AMAP) L’ONG Enda-Mali a remis, en début novembre,des équipements aux coopératives maraîchers des communes de Dandoli, Soroly et Sangha, renforçant des équipements déjà mis à leurs dispositions, en 2017 et 2018, a constaté l’AMAP.

Il s’agit de la construction d’un magasin, par commune, équipé avec des claies modernes, de séchoirs, de balances, de bâches et de moulins pour faciliter la conservation et la transformation des produits, 10 motos pompes et une moto tricycle, par commune, pour faciliter la commercialisation des produits maraichers.

La remise de ces équipements s’est déroulée à Dandoli, dans le cercle de Bandiagara, en présence du sous-préfet central de Bandiagara, Abdoulaye Traoré, du président du Conseil de cercle de Bandiagara, des élus communaux, des représentants des coopératives maraichères et le représentant le coordinateur régional de l’ONG ENDA, Moussa Sylla.

Cette année 2019 est la troisième année consécutive de la mise en œuvre de son Programme d’Appui àla promotion, la création et la sécurisation de l’emploi des jeunes et femmes dans les communes affectées par la crise dans les régions de Ségou, Mopti, Gao, Tombouctou, Taoudeni, Ménaka et Kidal.

Initiées et mises en œuvre par ENDA Mali, avec l’appui financier du gouvernement allemand, la BMZ, à travers son partenaire, Caritas international Allemagne, les actions du programme visent à consolider les acquis antérieurs. Elles mettent le focus sur les investissements durables et le renforcement des capacités des ressources humaines, dans les domaines spécifiques, afin de favoriserl’auto emploi des jeunes et des femmes.

Ses activités font suite à d’intenses activités de plaidoyer auprès des autorités locales, élus, chefs de villages et propriétaires terriens des Communes de Dandoli, Soroly et Sangha, du Cercle de Bandiagara, ayant concédé une redistribution des terres, accordant un important quota aux jeunes et aux femmes, pour renforcer leurs activités de maraichage.

Selon M. Sylla, en amont, les activités ont porté sur le renforcement de capacités des ressources humaines dans le domaine de la gestion, la fabrique de cases de compostes pour l’utilisation des fumiers organiques à la place des produits chimiques.

Au nom des populations et des pouvoirs publics, M. Traoré a félicité et remercié ENDA-Mali et ses partenaires pour leur appui au développement du Cercle de Bandiagara, surtout, en ces moments où les aléas climatiques et l’insécurité rendent précaire la situation alimentaire des communautés.

DC/MD (AMAP)

MaliwebSociété
Mopti, 11 novembre (AMAP) L’ONG Enda-Mali a remis, en début novembre,des équipements aux coopératives maraîchers des communes de Dandoli, Soroly et Sangha, renforçant des équipements déjà mis à leurs dispositions, en 2017 et 2018, a constaté l’AMAP. Il s’agit de la construction d’un magasin, par commune, équipé avec des claies modernes,...