À la suite d’affrontements sanglants entre les forces de l’ordre et les populations de Bougoudalen, sur le site de la société des mines de Komana dans le cercle de Yanfolila, l’honorable Mamédi Sidibé a bravé les obstacles pour aller réconcilier les femmes et jeunes surexcités par l’assassinat de trois personnes par balles réelles.

La mine d’or de Komana a été le théâtre d’un violent affrontement entre les forces de l’ordre et les populations. Les villages remontés contre l’interdiction de travailler sur le site d’orpaillage de Dola par la SMK ont décidé de riposter lors d’une marche le 29 mai dernier. Le site d’orpaillage de  Dola  se trouve dans le permis d’exploitation de la mine. Dola est également un lieu où les habitants du village venaient chercher de l’or pour subvenir à leurs besoins quotidiens. Malgré les tractations entre la SMK et les populations, un terrain d’entente n’a pas été trouvé.

Au cours des affrontements entre les forces de l’ordre et les manifestants, des balles réelles ont été tirées. Le bilan est lourd : trois (3) civils tués et une trentaine de blessés dont 4 graves. Du côté de la mine plusieurs matériels ont été saccagés. Plusieurs manifestants ont été également arrêtés.

Aussitôt informé, le député élu sous les couleurs du Rpm dans la circonscription de Yanfolila, l’honorable Mamédi Sidibé, s’est rendu sur les lieux. Une fois à Bougoudalen, l’honorable s’est directement dirigé dans le vestibule des notables  afin de recenser leurs préoccupations. Une démarche appréciée par les sages du village qui ont promis au député d’user de leur influence pour calmer les jeunes.

En prime, Mamédi Sidibé a également conduit sur le site minier la délégation du gouverneur de la région de Sikasso et celle des ministres de l’Administration territoriale et des Mines.

L’honorable Sidibé prouve ainsi sa proximité avec sa base au moment où la tension était à son comble. Il a également pris part à la cérémonie d’enterrement des trois personnes tuées. Actuellement, la tension a baissé d’un cran et les deux parties sont sur le point d’ouvrir un dialogue.

Wassolo

Source: Le Débat

MaliwebSociété
À la suite d’affrontements sanglants entre les forces de l’ordre et les populations de Bougoudalen, sur le site de la société des mines de Komana dans le cercle de Yanfolila, l’honorable Mamédi Sidibé a bravé les obstacles pour aller réconcilier les femmes et jeunes surexcités par l’assassinat de trois...