Les membres du grin estiment que le très célèbre Imam Mahmoud Dicko n’est pas du tout content de la façon dont on s’est servi de lui. Ils pensent que ce dernier n’arrive pas à gober le coup qui lui a été fait par l’actuel Premier ministre Choguel K. Maïga. D’où ses récentes sorties en dénonçant l’arrogance des militaires qui dirigent le pays et que le peuple est pris en otage.

Il s’en est pris également à l’orgueil de la communauté internationale, alors que l’un et l’autre sont en plein bras de fer. A en croire les membres, la colère de l’imam envers Choguel prouve à suffisance qu’un deal entre eux n’a pas été tenu. Et il est aujourd’hui prêt à tout pour se faire entendre et remettre l’actuel Premier ministre à sa place. Il faut rappeler que l’Imam de Badalabougou avait été nommé par Choguel comme l’autorité morale du M5-RFP dans leur mobilisation pour la chute du régime d’Ibrahim Boubacar Kéita (IBK).

Ce dernier lui avait témoigné son respect à travers cet honneur. Il lui rendait compte de toutes les décisions prises par le comité stratégique du M5-RFP. Aujourd’hui, les objectifs sont atteints et l’imam est jeté dans l’oubliette par ce même Choguel. Selon l’analyse des membres du grin, au regard du monde que l’Imam regorgeait derrière lui, le M5 avait impérativement besoin de lui pour agrandir son rang et sa notoriété. Donc, ses acteurs étaient obligés de se soumettre à lui pour avoir sa confiance et son accompagnement capital à l’époque pour remporter la bataille contre le régime d’IBK.

Toutefois, les membres restent convaincus que cette affaire de « l’autorité morale » n’a été qu’une stratégie montée pour davantage aveugler l’Imam Dicko dans son bras de fer contre le régime déçu. Si tel est le cas, les membres croient que Dicko a raison d’être profondément touché et mentalement blessé. Cependant, aux dires d’un membre, « Mahmoud Dicko n’a rien d’un innocent, car c’est lui-même qui a décidé de retourner à la mosquée ».

 

Ibrahima Ndiaye

Mali Tribune

MaliwebSociétéSociété malienne
Les membres du grin estiment que le très célèbre Imam Mahmoud Dicko n’est pas du tout content de la façon dont on s’est servi de lui. Ils pensent que ce dernier n’arrive pas à gober le coup qui lui a été fait par l’actuel Premier ministre Choguel K. Maïga....