Aux affaires depuis plus de 2 mois , la nouvelle Directrice Générale de la CMSS a changé les habitudes de la maison. Son style commence à être visible au fil des semaines.

 

Force est de constater que Dieminatou Sangaré n’a pas traîné les pieds. En atteste les travaux herculéens effectués par la figure numéro 1 de la CMSS. Le personnel s’est vite vu adopter un nouveau rythme au niveau des horaires. La DG vient avant 7h30 et part aux environs de 20h : ce qui signifie qu’elle occupe son poste avant tout le monde et est la dernière à quitter les lieux.

Il nous revient que les conditions de travail ont été revues avec l’instauration de primes. Ce qui permet de se dépasser dans l’exercice de sa fonction car la motivation des agents est donc prônée par la Direction en place depuis bientôt 3 mois. Le seul siège de l’ACI n’a pas été concerné par ce vent nouveau.

Dieminatou s’est rendue dans les démembrements de la CMSS de Bamako au lendemain de sa nomination. C’est le cas de l’antenne régionale située au quartier du fleuve où tout a été passé au peigne fin. Mme Sangaré accompagnée de ses proches collaborateurs fera une revue des troupes.

Pour avoir été au cœur des questions relatives à l’informatisation durant des années , Dieminatou Sangaré conduira la CMSS dans l’ère de la numérisation autrement. Les premiers jalons restent visibles avec l’organisation d’un atelier le 09 octobre dernier. Étaient concernés les Directeurs et Conseillers de la structure afin de se familiariser au logiciel « I GESCO » qui a pour mission de gérer les courriers. Le but de la DG de la CMSS est clair : une modernisation du traitement du courrier. Le personnel ciblé fut situé sur les contours de I GESCO grâce aux techniciens de l’AGETIC.

Il faut aussi noter la diligence de la nouvelle Direction qui a réussi à gérer comme il se doit le paiement des rappels de 20%. A l’origine , un protocole d’accord entre l’UNTM et le Gouvernement que Dieminatou Sangaré suit de près. Dans la lancée de la promotion du genre , elle aura réussi à fédérer les femmes de la CMSS. A travers une assemblée générale qu’elle a présidée, l’idée de création d’une association a germé. Ce sera donc dans la journée du 11 octobre  que se tiendront les assises électives du bureau des femmes. A l’unanimité, Mme Diallo Aissata Maiga  fut élue Présidente par les déléguées venues de toutes les régions du Mali.

Au vu de ces multiples réformes à l’endroit du personnel de la CMSS , on peut comprendre que la Directrice Générale est au four et au moulin. Des actions concrètes qui plaident pour Dieminatou Sangaré, à la veille de ses 100 jours de mission. Désormais , ce sont les structures des régions du Mali qui feront objet de sa présence afin d’y effectuer une redynamisation du personnel.

Idrissa Keita

Mali24

MaliwebSociété
Aux affaires depuis plus de 2 mois , la nouvelle Directrice Générale de la CMSS a changé les habitudes de la maison. Son style commence à être visible au fil des semaines.   Force est de constater que Dieminatou Sangaré n’a pas traîné les pieds. En atteste les travaux herculéens effectués...