Plaidoyer à l’endroit des décideurs

 

 La célébration officielle de la journée du 8 mars a eu lieu  à Koulouba sous l’égide du Président de la République, Chef d’Etat du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, en présence du ministre de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille, Oumou Touré, des membres du gouvernement et  représentants des organisations féminines œuvrant pour la promotion des droits de la femme dans notre pays.

C’est dans cette optique que les femmes de la commune II du district de Bamako ont célébré en liesse cette journée au terrain « Chacal ». Ont pris part à  cette cérémonie, l’honorable Hadi Niangadou,  le Maire de la Commune II, Cheick Abba Niaré avec le soutien des 11 femmes maires de la Commune II. Il a remercié l’assistance aux autorités du pays. Pour lui, la femme est au cœur du développement  dans tous les domaines de la vie. L’honorable Niangadou a reconnu et magnifié la place de la femme dans la vie et même dans la religion musulmane.

Le thème retenu au niveau national était : « La femme, médiatrice  pour la reconstruction de la cohésion sociale  dans l’espace du G5  Sahel ». L’objectif principal du thème est de contribuer à la consolidation de la paix et de la cohésion sociale au Mali. Les objectifs spécifiques de la journée visaient à informer et sensibiliser la population du Mali, notamment les femmes sur leur rôle et responsabilité dans le processus de consolidation de la paix et la cohésion sociale; mettre en exergue la capacité d’écoute, de négociation et de dialogue social des femmes afin de parvenir à une approche inclusive pour la paix. Il s’agit entre autres, de présenter les rôles et responsabilités des femmes  sur la problématique de la santé de la reproduction, faire un plaidoyer de haut à l’endroit des décideurs, des leaders d’opinion et des partenaires au développement. La direction régionale de promotion de la femme de l’enfant et de la famille du district de Bamako  et ses partenaires, notamment KENEYA JEMU KAN (KJK) ACDI VOCA  (CVC la chaine de valeur céréale), HEALTH POLICY PLUS (HP+), tous des projets de l’USAID, ont procédé à des sensibilisations à l’endroit  de l’assistance, chacun dans son domaine.

Enfin, l’innovation  de cette journée consiste à déconcentrer la cérémonie officielle de Bamako en cérémonies satellites communales.

La matinée a été consacrée au plaidoyer à l’endroit des décideurs et l’après-midi aux cérémonies commémoratives dans les (06) six communes du district de Bamako.

Pour rappel, la lutte des femmes a commencé dans les années 1903 à  Chicago avant la reconnaissance mondiale de cette journée par l’ONU en 1977.

H. D

SOURCE LE DENONCIATEUR

MaliwebSociétéibrahim boubacar keita
Plaidoyer à l’endroit des décideurs    La célébration officielle de la journée du 8 mars a eu lieu  à Koulouba sous l’égide du Président de la République, Chef d’Etat du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, en présence du ministre de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille, Oumou...