L’association pour le développement du cercle de Tenenkou (ADCT) a tenu, ce samedi 30 novembre 2019, son assemblée générale statutaire, à la Maison de la presse de Bamako en présence des membres de ladite association.

 

A l’ordre du jour, la présentation du rapport d’activités et celui financier 2015-2018, l’amendement du statut et règlement intérieur et la mise en place du nouveau bureau.
Après avoir fait des bénédictions à toutes les victimes de l’insécurité que le Pays vit, le bureau sortant a présenté son rapport d’activités de 2015-2018 et celui financiers. Ensuite, une commission d’investiture du nouveau bureau de dix membres a été mise en place, après la démission du bureau sortant.
Au sortir des travaux, la commission d’investiture a présenté un nouveau bureau composé de 25 membres dirigé par le Dr TomoréTioulenta, non moins actuel ministre de l’Education nationale.Cette proposition a été validée et acclamée par l’assemblée générale malgré que lui-même, président sortant, était en mission gouvernementale à Paris. L’ADCT lui a ainsi renouvelé sa confiance.
Ce nouveau bureau de 25 membres travaillera dans le cadre du développement du cercle de Tenenkou, pour un mandat de cinq ans.
Dans son intervention, Aly TAMBOURA, secrétaire administratif, a informé au nom de l’ancien bureau que les activités économiques de l’ADCT avaient été mises en berne au détriment de la question spécifiquement sécuritaire, dans le cercle de Tenenkou. L’ancien secrétaire administratif a dit que le cercle de Tenenkou, à l’instar, des autres de la Régions de Mopti, a vit dans une situation de crise, sans précédente. Pour M. Tamboura, le bureau a donc constaté avec regret le cas préoccupant de trois des communes du cercle de Ténenkou, à savoir: la commune rurale de KARERI, de MANLEMANA et de DIOURA.
En effet, selon ALY M. Tamboura, l’association pour le développement du cercle de Ténenkou a été obligée de mettre à côté son propre plan d’action pour faire face à la situation sécuritaire, à travers de nombreuses actions, dont l’informant des autorités du Pays.
« A Tenenkou, des villages entiers se sont déplacés, à cause de cette insécurité. L’ADCT s’est atelée à ce que la paix revienne dans le cercle de Tenenkou. Sur les dix communes du cercle de Tenenkou, c’est la seule commune urbaine de Tenenkou qui n’est pas trop touchée parl’insécurité. Des pactes de non agressions ont été signés grâce à l’ADCT pour minimiser les violences entre les communautés », a-t-il expliqué.
L’ancien secrétaire administratif, M. TAMBOURA a reconnu que les autorités du Pays ont pris à bras le corps, la situation sécuritaire de Tenenkou.
Les autorités, poursuit-il, ont envoyé les militaires nuitamment avec des vives pour les populations. Ensuite, les responsables de l’ADCT ont fait savoir que la construction de la route de Tenenkou dont la population cherchait, depuis 1960, a commencée en 2015 par une entreprise chinoise. C’est le directeur même de cette entreprise qui a sauté sur une mine au cours des travaux. Ce qui a expliqué l’arrêt des travaux de cette route, selon le responsable administratif.
Pour sa part, l’honorable AmadouCissé, vice-président de l’ADCT, s’est réjoui de la confiance placée en son présidentTomoréTioulenta. Il a félicité les membres de l’ancien bureau pour les efforts consentis durant leur mandat avant de promettre que ce bureau travaillera dans le cadre du respect strict des objectifs de l’ADCT.
Selon honorable Cissé, malgré l’insécurité grandissante dans le cercle de Ténenkou, son association fera tout pour atteindre ses objectifs.Aux dires du vice-président de l’ADCT, le souci de l’ADCT, en premier lieu d’abord, c’est d’œuvrer pour la paix et la cohésion sociale dans les dix communes du cercle de Ténenkou, en particulier, et dans tout le Mali,de façongénérale.
« Nous disons non à toutes sortes de violences. Nous disons oui au désarment de tous les groupes armés », a conclu Amadou Cissé.

Par SABA BALLO

Source : Info-Matin

MaliwebSociété
L’association pour le développement du cercle de Tenenkou (ADCT) a tenu, ce samedi 30 novembre 2019, son assemblée générale statutaire, à la Maison de la presse de Bamako en présence des membres de ladite association.   A l’ordre du jour, la présentation du rapport d’activités et celui financier 2015-2018, l’amendement du...