La 11ème édition de la cérémonie annuelle de lecture du Saint Coran initiée depuis 11 ans se tient ce vendredi 1er juin (17ème Jour de ramadan) à la grande mosquée de Bamako. Contrairement aux éditions précédentes qui se sont tenues pendant le week-end, cette édition se tient ce vendredi 1er juin 2018 qui coïncide avec le 17ème jour du mois de ramadan, un jour historique de l’islam notamment la bataille de « Badr » à la grande mosquée de Bamako. En prélude à l’évènement, le Président de l’Union des Jeunes Musulmans du Mali (UJMA), Mohamed Macki Bah a animé le mercredi 30 mai 2018 un point de presse dans la mosquée « Zawi Tidianya » sis à l’ACI/2000.

Ils vont se pencher sur la lecture du Saint Coran, la conférence sur les évènements historiques qui ont marqué l’islam pendant le mois de ramadan et après la prière, des bénédictions seront dites pour clore l’évènement.

Selon le président Mohamed Macki Ba, depuis la création de l’UJMA, les responsables ont initié d’organiser une grande cérémonie de lecture du saint Coran. Cela en vue de faire la bénédiction pour le pays et pour l’union pour la réussite de ses missions. La cérémonie se déroule à la grande mosquée de Bamako. Les présidents d’honneur, l’imam el hadj Mahmoud Dicko, le prêcheur el hadj Chérif Ousmane Madani Haïdara et l’imam el hadj Koké Kallé de la grande mosquée ont été saisis pour l’occasion. La 1ère édition a été une réussite totale. C’est pourquoi, il a été demandé de faire de cet évènement, une tradition et qu’il se tienne chaque année au mois de ramadan.

Le conférencier a expliqué que le mois de ramadan est chargé de beaucoup d’événements historiques très importants pour l’islam. Il cite : La Bataille de « Badr » (17ème jour du mois de ramadan), la conquête de la Mecque (20ème jour du mois de ramadan) et la nuit du destin. Mais hormis la nuit du destin, les deux autres dates sont peu connues des fidèles. C’est pourquoi, ils ont jugé nécessaire d’organiser cette cérémonie soit au 17ème jour du mois sacré (Bataille de Badr), ou au 20ème jour (Conquête de la Mecque). Cela a toujours été le cas jusqu’à cette année où il y a eu un changement, c’est-à-dire qu’aucune de ses dates ne coïncide avec le week-end contrairement aux éditions précédentes qui se sont tenues un samedi ou un dimanche.

Les organisateurs ont choisi ce vendredi 1er juin 2018, qui coïncide avec le 17ème jour du mois de ramadan, date de la première victoire des croyants sur les mécréants. Une occasion pour eux, d’expliquer l’importance de ces évènements aux fidèles. S’attardant un peu sur la bataille de Badr, le président  fait savoir que ladite bataille fut la première des grandes batailles de l’islam. Les deux armées antagonistes s’affrontèrent à Badr le 17è jour du mois de ramadan en l’an 2 après l’Hégire. Au début, comme le voulait la coutume arabe, la bataille commença par des combats de un à un. Les musulmans étaient seulement au nombre de 313 et l’autre camp était plus de 900.

Les musulmans firent également 70 prisonniers. Les prisonniers furent traités avec bonté et certains, suite à cela, se convertirent à l’islam.

Tous à la grande mosquée ce vendredi pour la lecture traditionnelle du Saint Coran de l’Union des Jeunes Musulmans du Mali (UJMA).

D.Keita

Mali Sadio

MaliwebReligionSociété
La 11ème édition de la cérémonie annuelle de lecture du Saint Coran initiée depuis 11 ans se tient ce vendredi 1er juin (17ème Jour de ramadan) à la grande mosquée de Bamako. Contrairement aux éditions précédentes qui se sont tenues pendant le week-end, cette édition se tient ce vendredi...