Les femmes leaders de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) et de la Confédération Syndicale des Travailleurs Maliens en partenariat avec la CVN Internationale ont organisé une assemblée générale, le 11 septembre 2021, à la Bourse du travail, pour se sensibiliser d’abord, aux enjeux et défis de la paix et de la cohésion nationale, avant d’aller à la rencontre des organisations féminines et des autorités gouvernementales, dans le but de créer la confiance entre les parties prenantes de la crise multidimensionnelle que traverse le Mali depuis 2012,  et promouvoir le développement du Mali dans un climat de paix et de cohésion sociale.

S’appuyant sur l’article 33 de la charte des Nations unies sur la médiation comme moyen de règlement pacifique des différends entre les composantes d’une société donnée ;  Prenant repères, sur les normes sociales et traditionnelles de résolution de conflits entre les différentes composantes de la société,  et en se rappelant que les femmes dans nos communautés ont été toujours, à l’avant-garde de la cohésion sociale et du vivre ensemble en termes de résolution de conflits ;  les femmes leaders de l’UNTM et du CSTM, veulent prendre leurs battons de pèlerin en main, pour aller à la rencontre des organisations féminines et des autorités gouvernementales, afin de promouvoir la paix et la cohésion sociale, gage de tout développement durable du Mali. Surtout en cette période très sensible de transition, ou les autorités ont besoin du soutien sans condition de toutes les couches sociales, les femmes leaders doivent jouer pleinement leur rôle, pour le retour paisible à l’ordre constitutionnel, dans une dynamique de dialogue social ; avaient-elles affirmé.

Les objectifs recherchés par l’Assemblée générale

Selon les termes de référence de cette Assemblée générale, les objectifs recherchés sont entre autres : contribuer à la restauration de la paix et de la cohésion sociale ; améliorer les capacités de médiation de la  femme malienne  pour garantir son épanouissement intégral et durable ; développer les actions de lobbying, de plaidoyer et de médiation en direction des autorités religieuses, coutumières, administratives et politiques pour faciliter l’implication des femmes dans le processus d’élaboration des politiques de développement et de prise de décisions ;  sensibiliser et mobiliser les femmes sur les enjeux et les défis de la paix et la cohésion nationale etc.

Les résultats attendus

Selon toujours les termes de référence, l’action de sensibilisation et de mobilisation des femmes sur les enjeux et les défis de la paix et de la cohésion nationale aura comme résultats : la paix et  la cohésion sociale pour un développement économique et social, inclusif ; au renforcement de capacités des femmes pour un leadership et la médiation ; les femmes leaders et celles des organisations de la société civile sont sensibilisées et mobilisées sur les enjeux et les défis de la paix et de la cohésion sociale…

Pépin Narcisse LOTI

Source: Mali Demain

MaliwebSociété
Les femmes leaders de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) et de la Confédération Syndicale des Travailleurs Maliens en partenariat avec la CVN Internationale ont organisé une assemblée générale, le 11 septembre 2021, à la Bourse du travail, pour se sensibiliser d’abord, aux enjeux et défis de la...