Les violences estudiantines, en dépit des campagnes de sensibilisation et des mesures instaurées par le gouvernement, ressurgissent, et souvent pour des raisons si banales.

 

D’après nos sources sécuritaires, hier vendredi 21 mars 2019 dans l’après-midi, pendant que se déroulait une activité de la semaine de l’étudiant, deux groupes d’étudiants, respectivement de la FSEG et de la FLSL se seraient détachés pour un affrontement à l’aide d’armes à feu, de machettes et de jets de cailloux. Ces violences auraient occasionné 05 blessés dont deux grièvement, transférés à l’Hôpital Gabriel TOURÉ.

Après une descente des forces de Police effectuée, précisément par la BSI et le Commissariat du 4ème Arrondissement, deux pistolets automatiques, de fabrication artisanale, deux machettes et 4 cartouches auraient été saisis, nous rapportent nos sources.
Toutes ces armes auraient été trouvées dans un sac, dont le propriétaire a pris la clé des champs.

Une enquête a été ouverte par le Commissariat de Police du 4ème Arrondissement.

Il faut aussi noter qu’un incident entre deux étudiants des deux différentes facultés serait à l’origine de cet affrontement. Aussi, faut-il rappeler que les deux facultés se sont affrontées l’année dernière, faisant également des blessés.

Affaire à suivre

Figaro Mali

MaliwebEducationSociété
Les violences estudiantines, en dépit des campagnes de sensibilisation et des mesures instaurées par le gouvernement, ressurgissent, et souvent pour des raisons si banales.   D’après nos sources sécuritaires, hier vendredi 21 mars 2019 dans l’après-midi, pendant que se déroulait une activité de la semaine de l’étudiant, deux groupes d’étudiants, respectivement...