Le Directeur de la Direction des Relations Publiques des Armées (DIRPA) a démenti, mercredi 3 juin 2020 lors d’un point de presse, les informations relatives à une supposée diminution  de salaire du personnel des forces armées maliennes. Il a expliqué que c’est dans le souci d’offrir une bonne retraite à ces derniers qu’il y a eu un prélèvement de 4% en application de la nouvelle loi portant code des pensions des fonctionnaires, des militaires et des parlementaires de 2018.  Il a également fait savoir que le salaire des FAMa sera bientôt bancarisé.  

 

« Personne n’a fait de diminution sur le salaire des FAMa. C’est faux et archi-faux », dément d’entrée de jeu le Colonel major Diarran Koné.  Il précise que c’est juste l’application du nouveau code de pension qui entraîne une légère baisse du net à payer. Cela s’explique par le prélèvement d’un taux de 4% sur les primes, indemnités et le salaire de base. Seules les allocations familiales ne sont pas soumises à la retenue. Ainsi à la retraite, les FAMa vont bénéficier d’une retraite plus avantageuse que lorsqu’ils étaient sous l’ancien code de pension qui date de 1979.

Bancarisation des FAMa

Le Directeur de la DIRPA a assuré que le département de la défense n’est pas du tout opposé à la bancarisation des salaires des FAMa. Il a fait savoir que celle-là participera de la sécurisation des salaires et de la réduction de la perturbation des opérations et services militaires. En outre, la gestion financière et comptable du personnel sera améliorée.

Cependant, le processus est ralenti à cause de certaines difficultés que le département de la défense compte évacuer. Il s’agit des solutions concernant la couverture bancaire des zones opérationnelles ou encore la question du remboursement des cessions de vivres, de pagnes de fêtes, de motos, à la disposition des militaires dont les frais sont prélevés directement sur les soldes. Néanmoins, le Directeur des finances et du matériel du ministère de la défense, Colonel major Abdoulaye I. Traoré, donne l’assurance. « Le processus va commencer en juillet avec la bancarisation des officiers pour s’étendre plus tard aux sous-officiers et aux militaires de rang ».

L’affaire des fausses factures de l’armée 

Le Colonel major Diarran Koné a confirmé l’imitation de signature dans l’affaire des fausses factures d’un montant de 700 millions portant livraison de véhicules au Ministère de la Défense. « Il y a eu imitation de signature. Oui il s’agit d’un faux contrat et déjà le ministre de la Défense a porté plainte ».

Boubacar Diallo

Journal du Mali

MaliwebSociété
Le Directeur de la Direction des Relations Publiques des Armées (DIRPA) a démenti, mercredi 3 juin 2020 lors d’un point de presse, les informations relatives à une supposée diminution  de salaire du personnel des forces armées maliennes. Il a expliqué que c’est dans le souci d’offrir une bonne retraite à...