Une copie à revoir !

 

Suite à la crise multiforme que le Mali connait depuis 2012, la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (C.V.J.R.) a été mise en place par les autorités nationales avec pour mission de contribuer à l’instauration d’une paix durable à travers la recherche de la vérité, la réconciliation, la consolidation de l’unité nationale et des valeurs démocratiques sur toute l’étendue du territoire malien. Dès lors, les résultats et les attentes de la population à travers les victimes de la crise n’ont pas été à  hauteur de souhait. Qu’est-ce qui bloque l’avancée des travaux ?

Siégée à Koulouba, la CVJR est loin des lieux de la crise et ne pourrait pas accomplir  sa mission. Elle est présidée par l’ancien ministre, Ousmane Oumarou Sidibé. La commission centrale élargie par les antennes régionales continue encore à impacter les maigres ressources de l’Etat.

La Commission devrait faire des enquêtes sur  les violations graves des droits de l’homme conformément aux conventions internationales ratifiées par le Mali et au droit national. Il s’agit notamment des cas de meurtres et exécutions arbitraires, arrestations, détentions arbitraires, enlèvements et séquestrations, viols et autres violences sexuelles, disparitions forcées, destruction du patrimoine culturel, entre autres…

Mais parmi les faits cités, le constat sur le terrain est tout à fait une autre réalité.

Selon une personne contactée à l’antenne régionale de Ségou, « c’est très rare qu’une victime vienne déposer son témoignage auprès de la CVJR. Il y a énorme d’écart entre la population et la CVJR. Qui peut être la cause. Sinon nous somme perdue dans la mission.  », nous  a-t-il confié. Ce vide mérite une raclée. La situation parait également même partout dans les antennes régionales. La commission de Bamako aussi est très morose dans ses actions.

En tout cas, le président de la commission devrait changer le fusil d’épaule en revoyant sa copie. Les antennes régionales sont  inactives dans leur exercice au point de transformer des travailleurs en véritables oisifs. Certains ont commencé à mener des business.

Hamadi Dicko

SOURCE LE DENONCIATEUR

MaliwebSociété
Une copie à revoir !   Suite à la crise multiforme que le Mali connait depuis 2012, la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (C.V.J.R.) a été mise en place par les autorités nationales avec pour mission de contribuer à l’instauration d’une paix durable à travers la recherche de la vérité, la réconciliation,...