Le samedi 03 janvier 2018 fut l’inauguration du château d’eau que le village de Kéniéroba attentait avec impatience depuis belle lurette. La bourgade connaissait une vraie pénurie d’eau portable. L’occasion donna lieu à une grande réjouissance et une liesse populaire, car en matière d’eau, la population vivait un véritable calvaire. En raison de cette pénurie, les braves femmes se réveillaient à 3 heures du matin pour la quête d’eau et passaient toute la journée devant l’un des trois points d’eau afin de pouvoir approvisionner une population estimée à environ 5000 habitants.

Cette corvée d’eau avait des conséquences lourdes puisqu’elle empêchait une partie de la population de vaquer à d’autres activités génératrices de revenus. La situation avait un impact négatif sur la scolarisation des filles. Ces dernières abandonnaient fréquemment les bancs d’école pour aider leurs mères dans la corvée. Il faut aussi compter les effets négatifs de la pénurie d’eau en matière d’hygiène et de santé.

A cette inauguration, étaient présents le maire de Bancoumana, Bakary Magada Keïta ; le préfet de Kati Sadio Keïta et sa délégation ; la corporation des chasseurs ainsi que l’Association des Femmes de Kéniéroba auxquels s’étaient joints les maires d’autres communes dont Gnoumangnagana et Sibi.

Monsieur Fagaba Keïta, président des Ressortissants pour le développement de Kénieroba (R.D.K) prenant la parole a remercié chaleureusement le préfet pour le précieux cadeau fait à son terroir après avoir brossé le tableau des difficultés que la population endurait auparavant.

Il faut dire que ce château d’eau est aussi à mettre à son actif car il se sera battu bec et ongles auprès des autorités pour arracher leur aval. Mais il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, car il nourrit d’autres projets pour le terroir : « Le développement d’un pays, d’une ville ou d’un village est une œuvre de longue haleine, et nous avons d’autres novateurs », a-t-il confié. Une bouffée d’oxygène et un grand ouf de soulagement pour la popula

Source: Le Républicain

MaliwebSociété
Le samedi 03 janvier 2018 fut l’inauguration du château d’eau que le village de Kéniéroba attentait avec impatience depuis belle lurette. La bourgade connaissait une vraie pénurie d’eau portable. L’occasion donna lieu à une grande réjouissance et une liesse populaire, car en matière d’eau, la population vivait un véritable...