L’extension des conflits multiformes au centre du Mali a entraîné la hausse du nombre de personnes dans le besoin alimentaire qui est passé de 3,2 millions en janvier à 3,9 millions en août dernier. Les femmes et les enfants sont particulièrement vulnérables du point de vue de la protection dans les zones les plus affectées du nord et du centre. Ces conflits et le changement climatique gênent les activités agricoles, ce qui présage une issue incertaine pour la campagne agricole 2019-2020, qui a démarré en retard par endroit. De plus, les inondations ont fait plus de 20.000 sinistrés ainsi que des dégâts matériels très importants au Mali.

 

Face à cette situation particulièrement critique, le Commissariat à la Sécurité Alimentaire et l’Ambassade du Japon au Mali informent l’opinion nationale et internationale qu’à la demande du Gouvernement du Mali, le Japon a autorisé, le 9 octobre 2019, la distribution exceptionnelle à titre gratuit, de 1 200 tonnes du riz japonais au lieu de leur mise en vente dans le marché commercial institutionnellement programmée. Elles font partie de 6 428 tonnes au total (d’une valeur d’environ 2 milliards 350 millions de Francs CFA) offertes par le Gouvernement du Japon comme un don non-remboursable.

L’Ambassade du Japon soutient les autorités maliennes dans leurs efforts de consolidation de la stabilité, d’assistance et de protection des populations affectées par les crises.

Le Japon souhaite que la paix et la stabilité reviennent aussitôt que possible sur toute l’étendue du territoire.

Kassoum DENON Daisuke KUROKI

Ministre, Commissaire à la Ambassadeur du Japon au Mali

Sécurité Alimentaire

MaliwebSociétésolidarite
L’extension des conflits multiformes au centre du Mali a entraîné la hausse du nombre de personnes dans le besoin alimentaire qui est passé de 3,2 millions en janvier à 3,9 millions en août dernier. Les femmes et les enfants sont particulièrement vulnérables du point de vue de la protection...