En prélude à la nouvelle saison de l’émission de téléréalité dénommée « l’Instant Thé », les initiateurs ont animé une conférence de presse au restaurant La Pirogue à l’ACI 2000 au cours de laquelle ils ont fait rappel de la première saison et annoncé le lancement de la deuxième avec des innovations.

 

L’association Cultur’Elles en partenariat SPIRIT Mc Cann et Banko Prod a convoqué les journalistes ce jeudi 5 décembre 2019 pour leur faire part du lancement de la seconde édition de leur émission de téléréalité appelée l’Instant Thé. Cette initiative a démarré avec sa première édition en 2017 et a eu beaucoup de succès auprès du public grâce aux réseaux sociaux et la diffusion sur la chaine nationale l’ORTM.

Commencée avec un peu de retard, l’audience de cette conférence a d’abord eu droit à une projection de vidéo rappelant certaines actions de l’édition précédente. Ensuite, les intervenants ont détaillé la nouvelle saison et ses nouveautés.

Pour cette édition comme la dernière, les participants devraient avoir entre 18 et 30 ans. Mais en plus de Bamako et Ségou il y aura également deux grins de Kati cette année. La sélection des candidatures se fera sur deux phases pour ne retenir que 10 challengers dont huit de Bamako et deux de chacune des deux autres villes. Ces derniers vont être formés au préalable avant d’essayer de succéder, au cours d’une compétition d’environ six mois, au Gins Impact de Garantiguibougou vainqueur de la première édition avec son projet de latrines pour le CSCOM du quartier. Les candidats devront convaincre un jury à travers leur capacité à mobiliser la population locale autour d’un projet et à lever le fonds pour ledit projet localement. Le dépôt des candidatures est ouvert depuis le 18 novembre et restera en cours jusqu’au 20 décembre.

En plus de l’élargissement de l’initiative à une ville supplémentaire, les organisateurs ont introduit une nouvelle rubrique « GRIN PAW » qui va permettre à des grins de tout le pays de participer d’une autre manière en envoyant des vidéos de leurs activités qui seront diffusées sur les réseaux sociaux sur la page de l’émission.

Cette deuxième saison souhaite avoir une plus grande implication de la gente féminine non seulement parce que Cultur’Elles est une association de femmes mais également parce que les sur trois meilleurs grins de la première édition deux étaient dirigés par des femmes et c’était la même chose pour les coachs alors qu’elles étaient très minoritaires.

Avant de clôturer l’évènement avec un cocktail, les organisateurs et certains participants de la première saison ont exprimé leur satisfaction pour la précédente et souhaité que cette deuxième soit encore meilleure. L’acquis commun des deux côtés au-delà de l’aventure, c’était le fait de savoir d’être utile pour sa communauté et rien que l’on pérennise cette belle initiative qui permet aux jeunes de faire confiance en eux-mêmes et agir localement comme le dit le slogan de l’émission « Boire du Thé et Agir »

À noter que les gagnants verront une grande partie de leurs projets financée par l’émission comme ce fut le cas pour trois projets sur cinq dans l’édition 2017.

Reportage : Saïdou Guindo (stagiaire)

Malijet

MaliwebSociété
En prélude à la nouvelle saison de l’émission de téléréalité dénommée « l’Instant Thé », les initiateurs ont animé une conférence de presse au restaurant La Pirogue à l’ACI 2000 au cours de laquelle ils ont fait rappel de la première saison et annoncé le lancement de la deuxième avec des...