Les services de la santé du Mali ont signalé ce samedi 46 nouveaux cas confirmés de COVID-19, portant le nombre provisoire à 1.015 dans ce pays.

Selon le ministère malien de la Santé et des Affaires sociales, sur 137 échantillons testés, 46 sont revenus positifs, dont 7 cas se trouvent à Bamako et 22 à Tombouctou, nord du pays.

Un total de 14 patients ont été contrôlés négatifs et un seul décès a été enregistré au cours des dernières 24 heures dans le pays, a fait savoir le communiqué du ministère, ajoutant que 1.903 cas contacts font l’objet d’un suivi quotidien.

A ce jour, ce pays ouest-africain compte 1.015 cas confirmés, dont 63 décès et 574 guéris, depuis le 25 mars.

Le ministère de la Santé et des Affaires sociales Michel Sidibé a annoncé vendredi le déploiement de laboratoires mobiles de tests du COVID-19 dans les régions au centre et nord du Mali. « L’objectif de ces laboratoires mobiles est d’anticiper pour qu’on ne soit pas pris en otage par un nombre croissant de cas positifs », a précisé le ministre.

« Nous avons demandé un dépistage systématique de toutes les personnes contact dans ces régions afin d’organiser la riposte », a-t-il ajouté.

Pour contenir la propagation du virus, le Premier ministre malien Boubou Cissé a annoncé la prolongation de la fermeture de tous les ordres d’enseignement du 9 mai au 2 juin, et le port obligatoire du masque dans tous les espaces publics du pays. L’état d’urgence sanitaire déclaré le 25 mars au Mali est maintenu, alors que le couvre-feu a été levé.

Source: Agence de presse Xinhua
MaliwebMalijetSociété
Les services de la santé du Mali ont signalé ce samedi 46 nouveaux cas confirmés de COVID-19, portant le nombre provisoire à 1.015 dans ce pays. Selon le ministère malien de la Santé et des Affaires sociales, sur 137 échantillons testés, 46 sont revenus positifs, dont 7 cas se trouvent...