Il règne au sein de la  mosquée verte de Torokorobougou, connue sous le  nom de Bilal Ben Rabah,  un climat de tension  qui risque de conduire   à des affrontements si  des dispositions idoines ne sont  pas prises. Il s’agit notamment d’une  crise de leadership dans la gestion de la mosquée. Pour d’amples informations sur la situation, le vice-président du comité de gestion de la dite mosquée M. Papa Oumar TRAORÉ   et certains membres du comité gestion étaient face aux médias . Les conférenciers estiment que le maire de la commune V serait en train d’imposer un nouvel imam   autre que celui qui dirige   les prières, cela fait maintenant vingt ans.

  Les  Maliens  avaient eu vent  il y a quelques jours d’un affrontement au sein d’une mosquée à Tokorobougou.  L’histoire  en question n’est pas terminée et le comité de gestion craint des affrontements demain vendredi. La raison est liée au fait que  le comité  de Gestion  souligne le que le Maire  de la commune V   serait sur le point d’introduire un  imam qui n’aurait pas sa place :« Monsieur Amadou OUATTARA veut se faire tristement célèbre en imposant à la Mosquée Bilal Ben Rabah de Torokorobougou-sud un Imam alors que depuis plus de vingt ans celui qui en est l’imam principal et ses (…)

MAHAMANE TOURE

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebSociété
Il règne au sein de la  mosquée verte de Torokorobougou, connue sous le  nom de Bilal Ben Rabah,  un climat de tension  qui risque de conduire   à des affrontements si  des dispositions idoines ne sont  pas prises. Il s’agit notamment d’une  crise de leadership dans la gestion de la...