Le palais de la culture Amadou Hampaté de Bamako a servi de cadre à conférence de presse du festival Hip-Hop. Ce fest hip-hop vise à contribuer à l’épanouissement du rap malien. La première édition du festival Hip-Hop  est prévue du 7 au 10 mai 2018 à Bamako. La conférence de presse a été animée par l’artiste rappeur Ousmane Doucouré dit Master Soumi, en compagnie de Dony Brasco, en présence de nombreux rappeurs.

Le président de l’organisation Dony Brasco dira qu’ils ont organisé ce Fest Hip-Hop dans le but de contribuer à l’épanouissement du rap malien. « Dans cette optique, l’initiative a été prise par rapport à l’organisation de cet évènement. Tout se passe à merveille sauf le problème des sponsors ».

Et d’ajouter ceci : «on veut que les gens soient informés sur ce grand évènement, tout le monde est impliqué, le ministère de la Culture, le ministère de la Jeunesse car, un seul rappeur peut éduquer ou détruire des milliers de jeunes»

Parlant  des crises post-électorales, il dira que des thèmes comme l’immigration clandestine, l’incivisme, les dangers de la consommation de l’alcool seront abordés.

Quant à Master Soumi, il a notifié que ce festival aura trois volets : le volet éducatif (des ateliers de techniques d’écriture) ; des concours (16 mesures pour convaincre) ; des concerts géants en semi-live ou live.

A ses dires, Fest hip-hop veut être le grand rendez-vous annuel du hip-hop en banlieue, le point de convergence des initiatives citoyennes pour des banlieues positives. Orienté vers la citoyenneté, rapou dogokun  intègre la philosophie de la jeune génération du  hip-hop malien. L’édition 2018 célèbrera par cette occasion, le hip-hop dans toute sa diversité. Les thèmes comme la corruption, la  jeunesse et élection entre autres seront les sujets de compétition.

Ces deux dimensions sont inséparables et sont de fait l’origine même du hip-hop.  Un concours de rap baptisé «16 mesures pour convaincre» est également au programme de cette première édition. La programmation engagée et complète sera dévoilée progressivement dans les jours à venir ; des journées de réflexion et actions citoyennes mais aussi une cinquantaine de groupes en concerts bouillants attendent les festivaliers.

Les concerts sont gratuits : 4 jours de spectacles et il y’aura des remises des attestations pour les lauréats du concours.

Tout le monde au palais de la culture le 7 mai prochain pour la cérémonie d’ouverture et après au terrain de Djalacorodji. Tous les rappeurs seront présents au festival.

 

MaliwebCultureMaster Soumi
Le palais de la culture Amadou Hampaté de Bamako a servi de cadre à conférence de presse du festival Hip-Hop. Ce fest hip-hop vise à contribuer à l’épanouissement du rap malien. La première édition du festival Hip-Hop  est prévue du 7 au 10 mai 2018 à Bamako. La conférence...