La Fédération malienne des personnes handicapées a procédé au lancement des activités préparatoires du Festival international de la culture, 2ème édition. C’était à son siège de la FEMAPH sis à Bakaribougou, le jeudi, 9 août 2018.Handi- festival est à sa deuxième édition. Ayant créé une véritable émulation parmi les personnes handicapées, les organisateurs entendent pérenniser la rencontre de niveau international, en regroupant les pays de la sous-région et les différentes régions du Mali.

Selon le président de la FEMAPH, Moctar Bah, l’objectif de ce festival est de favoriser l’intégration des personnes handicapées de la sous-région, créer une dynamique inclusive permettant d’éclore leurs talents  dans les différentes formes d’expressions culturelles et artistiques et attirer l’attention des gouvernants  qu’un environnement saint bénéficie en premier lieu les personnes handicapées.

Pour sa part,  la présidente de handi-festival, Mme Konaté,  a indiqué que ce festival est une occasion pour  lutter efficacement  contre la discrimination faite aux personnes handicapées, surtout envers les femmes et de montrer que le handicap n’est pas une fin en soi. Elle a évoqué le cas du couple Hamadou et Mariam et beaucoup d’autres handicapées qui ont fait leurs preuves sur le plan  international.

Au cours de ce  festival, il y aura des  expositions d’objets d’arts et des expressions culturelles dans toute sa dimension dans les stands. Pour Mme Konaté, il faut briser le complexe qui existe encore chez certains de leurs  concitoyens et concitoyennes pour leur montrer que le handicap n’est  qu’au niveau de l’esprit. Elle dira que la culture est un véritable  levain pour l’épanouissement  d’une personne handicapée.

Le président du festival, Bréhima Traoré dit Brian, a invité les populations de croire au savoir-faire faire des personnes handicapées et ne plus penser que la personne handicapée n’est une charge éternelle un fardeau sur la famille. Il a d’ailleurs lancé un appel à ses collègues à la mobilisation totale  pour une réussite de ce festival.  En termes de financement, les organisateurs ont indiqué avoir reçu de la part de l’ONG Voice une somme de 40 millions de FCFA pour l’organisation du festival.

Selon eux,  les autorités en charge du handicap ont consentit garantir l’hébergement des pays amis et le ministère de la Culture a promis de leur  d’offrir le palais de la culture. Pour l’heure, les  organisateurs ont indiqué n’avoir rien reçu pour l’instant de la part du ministère de l’Environnement et celui de la Santé bien.

Pour sa part, le ministère de la Sécurité a donné sa garantie de sécuriser les festivaliers avec 35 agents, ont indiqué les organisateurs.  Ces derniers ont donné l’assurance que ce festival sera une occasion pour eux de convaincre le public afin que les gens puissent appréhender le savoir-faire  des personnes handicapées de nos différentes régions,  surtout des talents cachés qui restent méconnus du grand public. Du 18 au 20 octobre 2018, Handi-festival veut donner une autre image du Mali.

Fakara Faïnké

 

Source: Le Républicain

MaliwebCulture
La Fédération malienne des personnes handicapées a procédé au lancement des activités préparatoires du Festival international de la culture, 2ème édition. C’était à son siège de la FEMAPH sis à Bakaribougou, le jeudi, 9 août 2018.Handi- festival est à sa deuxième édition. Ayant créé une véritable émulation parmi les...