Le ministre de la Culture, N’Diaye Ramatoulaye DIALLO, a présidé, ce jeudi 14 novembre 2019, la 27e session ordinaire du conseil d’administration du Musée national du Mali en présence du directeur de la structure, Daouda KEÏTA, et de de l’ensemble des administrateurs.

Quatre points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette session, à savoir : l’adoption du compte rendu de la 26e session ; l’examen du point d’exécution des recommandations de la dernière session ; l’examen du rapport d’activités de l’intersession ; et l’exécution du budget au 30 septembre 2019.
À l’ouverture des travaux, le ministre N’Diaye Ramatoulaye DIALLO a souligné que les effets de la crise, qui frappent notre pays depuis des années, continuent d’affecter durement le secteur de la culture et en particulier les institutions muséales. C’est pourquoi, a-t-elle reconnu, la direction du Musée fait face à des défis de taille auxquels il convient de trouver des solutions idoines. En reconnaissance des efforts consentis, elle a profité de l’occasion pour saluer et remercier tout le personnel de la boite, avec à sa tête Daouda KEÏTA, directeur de la structure. Selon elle, cette session est une instance charnière pour le Musée pour qui, il est temps de tourner cette page noire de la crise pour regarder vers l’avenir.
Pour ce faire, le Musée doit faire preuve d’innovation et d’inventivité pour retrouver son lustre d’antan. Il s’agit aussi de continuer à être un centre d’attraction et de partage d’informations, un haut lieu d’aspiration pour les visiteurs, notamment les jeunes et les chercheurs.
« Notre patrimoine culturel s’en sortira enrichi », a insisté Rama DIALLO. Au passage, elle s’est réjouie des travaux de réhabilitation en cours au terme desquels le Musée présentera un visage nouveau, avec des commodités et un confort aussi bien pour les usagers que les travailleurs.
De son intervention, il ressort qu’au terme de l’exercice 2019, le Musée national continue de vivre des moments difficiles. Des difficultés qui ont conduit cette structure à redéfinir les programmes en direction du public, notamment les visites scolaires, les jeudis musicaux et les contes du Mali.
Ainsi, l’ensemble des visites, comprenant les visites scolaires et les visites générales, a mobilisé de janvier à septembre 2019 plus de 15 653 personnes contre 18 646 personnes en 2018. Ce chiffre est également loin du record de 2015 où les visites ont mobilisé 20 144 personnes.
Le taux des visites au 30 septembre 2019 est de 83,94% et les trois derniers mois de l’année s’annoncent prometteurs pour accroitre considérablement ce nombre de visiteurs.
La réalisation des missions de recherche hors programme sur le Tombeau de Balla Fasséké KOUYATE à Kéniéba, les sites archéologiques menacés de pillage dans le cercle de Banamba, la célébration de la journée internationale des Mussées le 18 mai, etc. sont entre autres activités à l’actif du Musée.
Sur une prévision budgétaire de 640 983 570 F CFA, la réalisation au 30 septembre est de 476 825 570 F CFA, soit un taux de 74,98% à mi-parcours.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source: info-matin

MaliwebCulture
Le ministre de la Culture, N’Diaye Ramatoulaye DIALLO, a présidé, ce jeudi 14 novembre 2019, la 27e session ordinaire du conseil d’administration du Musée national du Mali en présence du directeur de la structure, Daouda KEÏTA, et de de l’ensemble des administrateurs. Quatre points étaient inscrits à l’ordre du jour...