Le Festival bôdôgôla de Yangasso (FBY) se déroulera du 28 au 30 mai prochain à Yangasso, cercle de Bla, région de Ségou. La programmation festive a été judicieusement présentée le lundi 23 mai par les membres de l’Action pour l’Aide au Développement de Yangasso, organisateurs de l’évènement.

 

Comme l’année dernière, cette 2e édition a pour objectif de revaloriser la manifestation culturelle “Bôdôgôla”, promouvoir l’éducation de la jeune fille et de servir de retrouvaille entre les ressortissants de la localité.

Initié par l’Action pour l’Aide au Développement de Yangasso, cet évènement qui s’ouvre demain réunira à Yangasso plus de 20 000 festivaliers venus de tous les recoins du Mali, mais aussi de l’étranger. Tremplin pour les retrouvailles entre les ressortissants de la Commune, le FBY vise surtout le développement de Yangasso.

Selon le président de l’Action pour l’Aide au Développement de Yangasso, Me Bakary Dembélé, ce festival vise surtout à promouvoir leur Commune, ses valeurs sociétales et le savoir-faire de ses artisans. « Nous voulons réunir tous les ressortissants. Le choix d’un festival n’est pas fortuit, car il offre l’occasion à tout le monde, même ceux de l’extérieur du pays, l’occasion de venir partager de bons moments ensemble dans la convivialité », déclare Me Dembélé.

Comme à la première édition, cette année, il est prévu plusieurs activités. Au programme, il y aura des manifestations folkloriques avec les troupes locales mais aussi d’artistes de renommée internationale comme Mahamadou Dembélé dit Dabara, Niana Sidy Dembélé, Djoss Saramani, le rappeur Van Baxy, Zikiri Ina, Bakary Lakaré ou encore Amadou Balani, etc. En plus, il est prévu des conférences débats autour des thèmes comme la décentralisation, la culture locale de Yangasso, le bôdôgôla et le vivre ensemble. Une exposition des produits locaux aura lieu tout long du festival et une visite des sites touristiques de la Commune. Les festivaliers visiteront singulièrement l’arbre sacré de Soforosso, à 5 kilomètres de Yangasso. Cet arbre, les selon les organisateurs, est mystique et plein d’histoire.

Adama Souleymane Coulibaly, membre de la commission d’organisation, a salué l’engagement des ressortissants de Yangasso pour la réussite de la première édition. Il ajoute que cette 2e édition est parrainée par l’ancien gouverneur du District de Bamako, Souleymane Diabaté, originaire de Yangasso. La marraine est encore Mme Sissoko Diarra Coulibaly.

A. K. K.

  Qu’est-ce que « Bôdôgôla » ?

Le choix de « Bôdôgôla » pour dénommer le festival n’est pas un hasard. A en croire le président, Bôdôgôla est une manifestation culturelle ancestrale autrefois pratiquée en période pré-hivernale pour magnifier les jeunes filles vierges et les jeunes hommes puceaux. « Le but était de glorifier ceux et celles qui ont su se préserver.

C’était une sorte de foire, le lieu propice pour détecter l’épouse idéale et honorer les familles ayant réussi dans l’éducation de leurs enfants », précise Me Bakary Dembélé, rappelant que la manifestation a cessé depuis une trentaine d’années. « Cet évènement permet de valoriser cet aspect important de notre culture et de pousser les populations à s’impliquer davantage dans l’éducation surtout celle des jeunes filles », indique Me Dembélé.

A. K. K.

Source : Mali Tribune

MaliwebCulture
Le Festival bôdôgôla de Yangasso (FBY) se déroulera du 28 au 30 mai prochain à Yangasso, cercle de Bla, région de Ségou. La programmation festive a été judicieusement présentée le lundi 23 mai par les membres de l’Action pour l’Aide au Développement de Yangasso, organisateurs de l’évènement.   Comme l’année dernière, cette...