Les organisateurs de la nuit du Mandé étaient face à la presse le mardi 4 décembre 2018 au Restaurant Blabla sis à l’Hippodrome. L’objectif était d’annoncer que la grande soirée culturelle et artistique qui est placée sous le co-parrainage du ministre de la Culture ; et de Bakary Togola, aura lieu le samedi 8 décembre 2018. C’était sous la présidence de la promotrice de Zabbaan, Mme Aichata Diakité, accompagnée par Anna Diakité et Arouna Sacko.

D’entrée de jeu, les conférenciers ont expliqué que la nuit du Mandé véhicule des idées et un positionnement fort, culturel et créatif et festif. Il ancre dans la diversité, l’échange, la mixité et la paix.

Ses convictions se conjuguent avec l’éducation, l’entrepreneuriat et le lien social ainsi que le territoire. Ses valeurs s’appuient sur les principes de l’économie locale, sociale et solidaire, le commerce équitable et l’agriculture biologique, sur l’engagement, le partage et la transmission.

A travers cette histoire, le projet de la nuit du Mandé compte promouvoir le secteur de l’industrie créative et le secteur de l’agriculture qui ont été au cœur de l’empire mandingue.

Selon Mme Anna Diakité, avant la grande soirée, une table ronde sur des thèmes très intéressants sera organisée le vendredi 7 décembre au Centre culturel français.

Pourquoi le choix du Mandé

Pour eux, le Mandé est l’un des premiers Etats d’Afrique de l’Ouest. D’après la tradition mandingue, c’est un pays dont les origines remontent à l’époque de Soundjata Kéita, fondateur de l’empire du Mali.

Les tickets pour la grande soirée culturelle sont de 5.000 F et 10.000 FCFA pour les VIP.

Les artistes qui prendront part à cette soirée culturelle sont : Oumou Sangaré, Sidiki Diabaté, Safi Diabaté, l’humoriste Kanté entre autres.

 

MaliwebCulture
Les organisateurs de la nuit du Mandé étaient face à la presse le mardi 4 décembre 2018 au Restaurant Blabla sis à l’Hippodrome. L’objectif était d’annoncer que la grande soirée culturelle et artistique qui est placée sous le co-parrainage du ministre de la Culture ; et de Bakary Togola,...