L’ambassade d’Espagne au Mali a organisé le jeudi 5 octobre 2017, une cérémonie pour le vernissage de la peintre espagnole Irene Lopez de Castro qui expose ses œuvres du 5 octobre au 3 novembre, au Musée National du Mali. Une exposition intitulée « Au cœur du Mali », qui présente plus d’une vingtaine de toiles illustrant des scènes de la vie quotidienne du Mali. Cette cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du ministre de la culture, N’Diaye Ramatoulaye, en présence de l’ambassadeur d’Espagne au Mali, Miguel Gomez de Aranda, le gouverneur de la région de Tombouctou ainsi que des acteurs de la culture.

irene lopez de castro peintre exposition photo image tableau dessin ali farka toure toumani diabate ramatoulaye diallo ndiaye ministre culture musee

Durant plusieurs semaines, le public aura l’occasion de contempler le génie créateur de la peintre espagnole et de découvrir sa vision du cœur du Mali à travers ces toiles qui attestent l’amour profonde qu’elle a pour le Mali. De cette exposition, l’artiste a décidé de remettre au musée national deux tableaux qui illustrent deux grands artistes maliens. Il s’agit de Ali Farka Touré et de Toumani Diabaté. Aussi, L’artiste, Irene Lopez de Castro dédie cette exposition à tous les maliens, à la paix au Mali. Elle dira que c’est pour remercier ce pays qui a été longtemps sa source d’inspiration durant des années. Au dire de l’artiste, cela fait trente ans maintenant qu’elle fait de la peinture sur le Mali.

Selon son excellence Miguel Gomez de Aranda, la peintre espagnole est fascinée par la richesse culturelle et la beauté du paysage du Mali. Plus loin, il dira que la vaste production créative de l’artiste cherche à représenter la beauté malienne à travers un langage figuratif, touchée d’une lumière onirique. Pour l’ambassadeur, ces œuvres sont un peintre de l’amour, de l’histoire, de la nostalgie, de la séparation et des souvenirs des êtres chers. « En effet les liens entre le Mali et l’Espagne sont très fort ils vont très loin dans l’histoire. Ce sont des liens bien présents dans cette exposition», a-t-il souligné.

Dans son intervention, la ministre de la culture N’Diaye Ramatoulaye Diallo a déclaré que cette exposition est un voyage qui dure près de trois décennies et qui conduit par les bras du fleuve Niger au cœur du Mali, de la culture authentique au cœur du beau Mali et au cœur de l’esprit de la vie à la malienne. Plus loin, la ministre dira que cette exposition à la particularité d’avoir été vue dans plusieurs pays sur plusieurs continents.

« Les œuvres présentés, tout en reflétant la beauté du Mali témoignent aussi du profond attachement de l’artiste et de sa sincère amitié pour le Mali ».

A l’en croire, cette exposition est une approche culturelle qui anime une autre image du Mali que celle présente sur les medias internationaux. Ainsi, la ministre a fait savoir que les œuvres de la peintre s’inspirent avec intelligence des scènes de la vie quotidienne et qu’elle les traduise aisément sur la toile par une technique picturale maitrisée qui lui est propre. « Vos œuvres tels que nous le voyons, participent de la construction d’une image joyeuse et positive du Mali », a précisé la ministre. Tout en invitant la population de Bamako qui désire découvrir le Mali ou se redécouvrir de faire l’escale du musée national pour admirer ces images de bonheur.

Ousmane Baba Dramé

Source: Le Républicain

MaliwebCulture
L’ambassade d’Espagne au Mali a organisé le jeudi 5 octobre 2017, une cérémonie pour le vernissage de la peintre espagnole Irene Lopez de Castro qui expose ses œuvres du 5 octobre au 3 novembre, au Musée National du Mali. Une exposition intitulée « Au cœur du Mali », qui...