Gao, 13 juillet (AMAP) Le Musée du Sahel est le 1er musée régional au Mali. Créé le 6 décembre 1981, il expose des objets des régions sahariennes et sahéliennes.

Le directeur, Abdoulaye Boncana, explique que la mission du musée est d’assurer la collecte et la conservation des éléments les plus représentatifs de la culture matérielle et immatérielle des régions saharienne et sahélienne, en particulier celles de la Région de Gao. C’est une institution culturelle qui représente toute l’histoire de cette partie du Mali. Dans le cadre de la politique muséale de notre pays, celui du Sahel prend part à la recherche, la conservation et la promotion des valeurs culturelles des régions sahariennes et sahéliennes.

Le Musée du Sahel expose des objets comme des jarres à manche, de grands entonnoirs, des vases décorées, des vases pour ablution, des encensoirs à double base, des vases à huile à base cylindrique, de morceaux de vase à eau, des vases ovales pour garder les objets, briques cuites plates, stèles funéraires, petits morceaux de poteries, des vases à eau pour ablution en forme cylindrique, des morceaux de canari, des morceaux de pierres fossilisées, des morceaux de silex, des morceaux de stèles funéraires, une grande stèle graphique arabe, des morceaux de stèle en silex, des morceaux d’un vase en céramique, des morceaux de vase en poterie, une écuelle en bois, une grande vase en poterie pour conserver les graines, une statue en moulage, des objets décoratifs en cuir, des caisses (résultats de fouilles archéologiques),des costumes et parures.

Selon notre interlocuteur, tous ces objets proviennent des sites archéologiques de la ville de Gao dont il ignore la datation. « Le Musée du Sahel présente aussi des objets des activités économiques de l’empire Songhoy, notamment des objets pour l’agriculture, l’élevage, la pêche des caïmans, des hippopotames ou de lamantins, du commerce, de l’artisanat, de la musique pour « djinns », des objets de pirogue ancienne et des maquettes des communautés et leurs habitants et des parures », a-t-il poursuivi. « Tous les objets sont importants pour le musée. Certains objets ont été offerts par des communautés de la Région de Gao.

« Le Musée du Sahel est le symbole de l’empire Songhoy parce qu’il regorge d’informations sur l’empire Songhoy, notamment les dynasties des Dia, des Sy, des Zaa ou des Askia et autres. Nous continuons à faire la collecte des objets à travers les communautés de la région », a souligné le directeur.

La crise de 2012 a eu un impact sur le Musée du Sahel. Les touristes, qui venaient en nombre visiter la Cité des Askia, ont déserté la destination. Le musée profitait de leurs visites. Tout comme l’ensemble de la population.
Durant l’occupation, le gardien du musée, Boubacar Ibrahim, a réussi à sauver plusieurs objets avec l’aide de certains habitants de la ville.
AT/MD

Source: AMAP

 

MaliwebCulture
Gao, 13 juillet (AMAP) Le Musée du Sahel est le 1er musée régional au Mali. Créé le 6 décembre 1981, il expose des objets des régions sahariennes et sahéliennes. Le directeur, Abdoulaye Boncana, explique que la mission du musée est d’assurer la collecte et la conservation des éléments les plus...