Dans le cadre de la mise en œuvre de Nyanajè Taama, une activité du programme Star, BlonBa et ses partenaires ont procédé au lancement de la campagne de communication. C’était le vendredi 24 juin 2022 au centre culturel Siraba Togola de Bougouni. L’objectif est de débattre des thématiques avec les jeunes sous un format de diffusion culturelle associée à la médiation sociale et à l’éducation à la citoyenneté.

cette cérémonie de lancement, on pouvait noter la présence du sous-préfet de Bougouni, représentant du gouverneur, la représentante du maire, Mme Korotoumou Coulibaly, de la représentante de la Coopération suisse, Rachelle Traoré, Markatié Daou, administrateur général du Groupe Renouveau, la présidente de la Jeune chambre internationale de Bougouni, Ariatou Koné, Alioune Ifra Ndiaye et plusieurs personnalités administratives et coutumières de Bougouni.

Nyanajè Taama a été imaginé et développé dans le cadre du programme Star financé par la Coopération suisse et mis en œuvre par BlonBa. Selon Alioune Ifra Ndiaye, directeur du projet,  Nyanajè Taama s’inscrit dans la droite ligne du Programme national d’éducation à la citoyenneté (Pnec), porté de 2004 à 2010 par le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, développé et mis en œuvre par BlonBa, avec l’appui du Pnud, de la Coopération des Pays-Bas, de la Coopération canadienne et de l’Association internationale des maires francophones (AIMF), d’Oxfam et de SNV.

“Trois grandes traditions ont été à la base des grandes évolutions significatives de l’humanité. La tradition orale, la tradition de l’écriture et aujourd’hui la tradition du numérique. Cette nouvelle tradition, qui en train de faire émerger une nouvelle géopolitique mondiale nous donne la possibilité de nous réinventer tout de suite. II faut que les jeunes prennent conscience que nous devrons saisir cette opportunité pour réécrire un Mali en phase avec le monde et nous-même. Nyanajè Taama s’inscrit dans cette logique, avec les thématiques : peut-on être intégrés et actifs sans avoir une conscience éclairée des opportunités de son quartier, de sa commune, de son pays, de sa sous-région, de sa région, du monde ? Sur quelles valeurs s’édifie le Mali moderne post-crise ? Quelles attitudes et valeurs permettent aux jeunes de participer efficacement au développement d’un mieux vivre dans le monde, à la préservation de la planète et de profiter positivement des opportunités qu’offre le monde d’aujourd’hui ?”, explique l’initiateur de Nyanajè Taama.

A l’entendre, ces thématiques sont menées auprès des jeunes sous un format de diffusion culturelle inédite associée à la médiation sociale et à l’éducation à la citoyenneté.

Aux dires de Markatié Daou, administrateur général du Groupe Renouveau,  cette activité ouvrira de belles perspectives pour le présent et l’avenir du secteur de la culture, sur la construction citoyenne et l’enseignement de l’amour de la patrie. “Vu l’immensité du secteur touristique du Mali, aucune contingence, fut-elle sécuritaire, ne saurait mettre ce beau secteur sous le boisseau si, ce travail de promotion à travers les médias, est convenablement assuré. Désormais, le Groupe Renouveau, à travers sa chaine de télévision, s’emploiera à combler ce vide en jouant ce rôle de vitrine pour le tourisme et la citoyenneté”, a-t-il promis.

Il ajoutera qu’à travers des films documentaires, des reportages, des émissions-débats sur les sites et attractions touristiques ainsi que sur la problématique de développement du secteur du tourisme au Mali, Renouveau Télé aidera BlonBa à redorer le blason de notre secteur touristique, à présenter le Mali en tant que destination attrayante, loin des clichés et des préjugés que certains tentent de coller à notre beau pays. M. Daou a indiqué que cette initiative cadre parfaitement avec la ligne de son groupe de medias qui ambitionne de démocratiser l’accès à l’information fiable.

De son côté, Ariatou Koné, présidente de la Jeune chambre internationale de Bougouni, a remercié BlonBa à travers son promoteur Alioune Ifra Ndiaye au nom du président national de la JCI pour la confiance portée sur leur organisation pour la mise en œuvre de cette initiative citoyenne “Nyanajè Taama“. “Accompagner cette initiative devient une obligation pour nous, car les champs d’actions de BlonBa cadrent parfaitement avec ceux de la JCI Mali et de JCI de façon générale. À cet effet, il y a plus d’une vingtaine d’années que BlonBa œuvre quotidiennement dans le cadre de la promotion de la citoyenneté et du civisme à travers l’art et la culture. Nous vous rassurons déjà de l’engagement de la JCI Mali à travers nos 10 organisations locales impliquées dans la mise en œuvre de ce projet. Et nous osons espérer que ce partenariat soit le début d’une formidable aventure qu’on vivra ensemble au profit de la transformation de notre pays, car à la JCI, nous avons compris que ni l’Etat, ni les collectivités eux seuls ne pourraient sortir le pays du gouffre et aussi qu’aucune entité à elle seule ne saurait relever les défis qui nous assaillent. Tous les secteurs de la société doivent évoluer en parfaite communion en vue de rendre les actions plus impactantes. Seule une conjugaison des efforts, une synergie d’action peut aider à se sortir des difficultés de ce Mali contemporain. Telle est notre philosophie, principe et vision”, a développé Ariatou Koné, présidente de la JCI de Bougouni.

L’initiateur et ses partenaires ont pour ambition de mettre en place un programme pérenne destiné à être récurrent chaque année. Cette première saison, qui s’étend de juin à décembre 2022, est un programme pilote. Elle va toucher plus de 200 communes urbaines et rurales de 10 régions : Bougouni, Sikasso, Koutiala, San, Ségou, Dioïla, Diéma, Nioro du Sahel, Kayes et Kita.Elle va programmer du cinéma, des émissions de télévision, du théâtre, des concerts, des animations citoyennes, des débats aux formes inédites, des manifestations folkloriques locales, du divertissement, des rencontres diverses. Il va toucher directement plus de 50 000 citoyens en construction.

Par le biais de la télévision, des réseaux sociaux et de la radio, Nyanajè Taama ambitionne d’entretenir chaque semaine 3 millions de téléspectateurs, d’auditeurs et de followers. Des prestations artistiques ont mis fin à ce lancement.

Marie Dembélé, envoyée spéciale à Bougouni

Source: Aujourd’hui-Mali

 

MaliwebCulture
Dans le cadre de la mise en œuvre de Nyanajè Taama, une activité du programme Star, BlonBa et ses partenaires ont procédé au lancement de la campagne de communication. C’était le vendredi 24 juin 2022 au centre culturel Siraba Togola de Bougouni. L’objectif est de débattre des thématiques avec...