En marge de la biennale de la photographie tenue actuellement à Bamako, les professionnels du secteur ont organisé le dimanche 1er décembre,  une conférence débat pour échanger sur la photographie d’art au Mali et les opportunités de déboucher pour avoir l’accès au marché international.

 

Organisée par le réseau Kya (réseau  des organisations culturelles), la conférence  était animée par Harandane Dicko, photographe international et Youba Bathily, consultant culturel.

Les échanges ont porté sur  les critères pour définir un artiste photographe  et les opportunités de déboucher pour avoir l’accès au marché international.

L’idée, selon, M. Dicko, c’est d’encourager les photographes maliens  à mieux faire connaitre leur travail,  à profiter de cette opportunité notamment la biennale de Bamako qui,  à l’en croire,  est un événement majeur dans toute l’Afrique.

Harandane Dicko,  estime que la biennale de Bamako, c’est le baromètre  de la photographie en Afrique de façon général, c’est le point de  passage presque,  obligé pour la plupart des photographes africains.  « Un événement aussi grandiose comme la biennale de Bamako est une opportunité que tous les photographes doivent saisir », dit-il.

Youba Bathily, consultant culturel, pour sa part s’est axé sur les caractéristiques de l’industrie photographique au Mali, sa catégorisation et  touché du doigt les problèmes qui menacent le secteur.

M. Bathily, propose la réorganisation de tout le système afin que l’industrie photographique puisse répondre mieux à la demande des consommateurs maliens.  Il a abordé les éléments qui peuvent servir de base  pour que la photographie puisse se développer au Mali, qui est le maintien de cette biennale photographique.  

« Le secteur est caractérisé  par l’informel et il faut aller vers le formel et  cela nécessitera un appui de l’Etat et aussi des partenaires », a-t-il indiqué.

Il prône également l’adoption des nouvelles technologies par les photographes maliens. Et aussi un  travail en termes de réseautage des photographes maliens.

Ibrahima Ndiaye 

Mali Tribune

MaliwebCulture
En marge de la biennale de la photographie tenue actuellement à Bamako, les professionnels du secteur ont organisé le dimanche 1er décembre,  une conférence débat pour échanger sur la photographie d’art au Mali et les opportunités de déboucher pour avoir l’accès au marché international.   Organisée par le réseau Kya (réseau ...