C’est un concours interscolaire créé en 2000 par la directrice du Monument  ‘’la Tour de l’Afrique’’ pour sensibiliser et informer les jeunes sur les potentialités de l’Afrique et sur les menaces qui pèsent sur Continent.

Ce sont trois établissements d’enseignement secondaire dont les deux derniers lauréats des éditions précédentes qui ont reçu des recueils de poèmes, le jeudi dernier à l’occasion du lancement de la troisième édition du concours interscolaire, ‘’Parcours pédagogique’’ 2018.

Il a été créé en 2000 par la directrice du Monument  ‘’la Tour de l’Afrique’’, Madame Maiga Mariam B. Maiga, dans l’objectif de sensibiliser et d’informer les jeunes sur les potentialités de l’Afrique et les menaces qui pèsent sur le Continent.

La cérémonie de lancement de cette troisième édition a été co-présidée par  le ministre de la Culture, Madame N’Diaye Ramatoulaye Dialllo et son homologue de l’Education nationale, Housseini Amion Guindo. C’était en présence de la directrice de l’Académie de la rive droite, et du représentant du maire de la commune VI.

C’est dans la cour du lycée Ibrahima Ly, devant une foule nombreuse d’élèves que le coup d’envoi du parcours pédagogique 2018 a été donné par l’initiatrice de ce concours. L’acte le plus important de la rencontre a été la remise par la « Tour de l’Afrique » au lycée lauréat de la 1ere édition, de recueils de poèmes sur l’Afrique. Ainsi, des documents ont été remis par Ramatoulaye  Diallo au ministre Amion Guindo qui a, a son tour remis aux responsables du lycée les documents.

Dans son adresse d’ouverture des travaux de la cérémonie, Madame Maiga Mariam Maiga a rappelé les raisons de la création de ce concours. « Depuis 2016 le ministère de la Culture, à travers la direction de la « Tour de l’Afrique » a décidé de contribuer, de manière prodigieuse, au développement de notre culture à travers un enseignement de qualité sur les connaissances de l’Afrique ».

Selon Mme Mariam Maïga, le parcours pédagogique va se dérouler entre 12 établissements. Pendant deux mois, 20 élèves des classes de 10eme et  Terminales de chacune de ces écoles vont être formés par des points focaux sur les six thématiques sur  l’Afrique. Ils vont ensuite être évalués au cours de la phase de présélection. Dans une demi-finale qui se déroulera dans la matinée du 25 mai prochain à la tour de l’Afrique, les deux meilleurs seront sélectionnés et récompensés.

La finale se joue entre les deux meilleurs élèves dans l’après-midi de la même journée. Il faut souligner que les élèves vont entrer en compétition dans deux épreuves : la phase question et la phase poésie. Elle a saisi l’occasion pour saluer l’accompagnement des deux ministres.

Le Ministre de la Culture, de son coté,  en remettant les documents à son homologue de l’Education au nom des établissements, a souligné que l’école doit épouser la culture pour promouvoir l’excellence. Elle s’est réjouie de l’expression d’une dynamique nouvelle qui progresse depuis trois éditions dans le cadre de la transversalité de la culture et de la complémentarité des deux départements. « La culture au service de l’éducation» s’est elle félicitée.

Et Housseini Amion, de répondre que l’initiative est salutaire. C’est pourquoi, il a invité les élèves et les responsables des lycées à faire en sorte que les documents ne dorment pas dans les armoires des bibliothèques. Il a même laissé entendre qu’il se pourrait que la prochaine étape du concours soit consacrée à l’évaluation des élèves, afin de savoir s’ils ont bien assimilé le contenu des guides remis.

Rappelons que le lycée d’Excellence de Faladiè et le lycée public El Niama de Niamakoro ont également reçu les guides du concours.

Mohamed Naman Keita

22 Septembre

MaliwebCulture
C’est un concours interscolaire créé en 2000 par la directrice du Monument  ‘’la Tour de l’Afrique’’ pour sensibiliser et informer les jeunes sur les potentialités de l’Afrique et sur les menaces qui pèsent sur Continent. Ce sont trois établissements d’enseignement secondaire dont les deux derniers lauréats des éditions précédentes qui...