Le coup de plume de la 11é édition de la rentrée littéraire du Mali a été donné le vendredi 08 Février 2019 dans la salle de conférences de la maison de la presse. Une rentrée littéraire au cours de laquelle, le public a été convié à s’intéresser davantage à la lecture pour pouvoir débloquer les situations les plus contraignantes et apporter leur pierre à l’édifice de la construction du continent en puisant dans les livres les clés pour y parvenir.

C’est parti pour la 11e édition de la rentrée littéraire du Mal édition 2019, une édition qui a comme thème : « Un monde de la rencontre ». Devenue depuis quelques années le rendez-vous incontournable des livres au Mali, les organisateurs pour célébrer les onze bougies, de la rentrée littéraire du Mali ont mis les petits plats dans les grands avec un alléchant programme. « Au début, beaucoup ne croyaient pas en ce projet, mais au fil des années et avec la pugnacité des hommes et femmes dévoués pour la cause du livre on s’est frayé du chemin. Lors de la première édition en 2008, il y a eu que 5 livres, mais l’année dernière on a fait la rentrée avec 50 livres. Elle est devenue aujourd’hui l’événement littéraire de l’année » c’est par ces mots d’espoir mais aussi retraçant le long chemin épineux parcouru qu’Ibrahim Aya, le Directeur de la rentrée littéraire a entamé son intervention. Ibrahima Aya aussi insisté la sécurité dans notre pays donc cet espace de lecture est une opportunité pour la nouvelle génération à se ressourcer dans les valeurs culturelles. Selon lui, cette rentrée littéraire est une aubaine pour les amoureux du livre au Mali de jeter un regard rétrospectif sur la société, afin de corriger certains maux et étaler sur la place publique ceux que beaucoup murmurent entre les dents en plongeant les lecteurs dans le feu de l’action via leurs plumes.

Il a présenté le programme de la rentrée littéraire 2019 avec la pléiade des grosses pointures qui fouleront le sol malien. Au menu de cette rentrée figurent des cafés littéraires, des conférences, des ateliers, des expositions, des spectacles, des hommages à Bamako mais aussi dans les trois autres villes retenues que sont Sikasso Djenné et Tombouctou a souligné Ibrahim Aya.

Brehima Diango , représentant le ministre de la Culture a rendu un vibrant hommage aux écrivains maliens tombés, la plume à la main. Il a fait ressortir les vertus curatives des livres et invité la jeune génération à profiter de cette rentrée littéraire pour poser des pas de géants dans l’univers des livres.

Le Directeur du centre culturel français au Mali Patric Djewolo , la représentante de la Délégation de l’Union Européenne au Mali, Mme Aîcha Diallo et le représentant de l’opérateur Sotelma-Malitel, Yéhiya Touré ont tour à tour loué les mérites de la lecture et des livres, tout en incitant le public à aller savourer, sans modération, les livres qui permettent d’explorer les champs du possible et de l’impossible. Pour les 11 ans de la rentrée littéraire du Mali qui se déroulera du 19 au 23 février 2019 à Bamako et dans certaines villes du pays comme Sikasso, Djenné et Tombouctou, notre pays deviendra le creuset des grands écrivains du monde et la jeunesse.

A noter que pendant la présente édition, il aura des remises de prix à certaines personnalités qui se sont dévoués dans le domaine de la littérature au Mali.

Seydou Diamoutene

Source: 22 Septembre

MaliwebCulture
Le coup de plume de la 11é édition de la rentrée littéraire du Mali a été donné le vendredi 08 Février 2019 dans la salle de conférences de la maison de la presse. Une rentrée littéraire au cours de laquelle, le public a été convié à s’intéresser davantage à...