L’Unesco, l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, organise à Bamako du 22 au 24 janvier une consultation internationale sur la sauvegarde, l’accessibilité et la promotion des manuscrits anciens au Sahel. Une soixantaine de participants nationaux, régionaux et internationaux, venant d’une quinzaine de pays, sont attendus. Durant trois jours, ils vont réfléchir sur les voies et moyens permettant la sauvegarde des manuscrits anciens. En outre, les questions relatives à la numérisation de ces derniers et à leur mise en ligne, afin de faciliter leur accès au grand public, seront une préoccupation fondamentale.

 

Plusieurs personnalités sont annoncées pour prendre part à la consultation, dont Mahamadou Famanta, le ministre de l’Enseignement supérieur et Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, la ministre de la Culture. L’Ambassadeur et délégué permanent du Mali auprès de l’Unesco, Dr. Oumar Keita, et les familles détentrices et gestionnaires des manuscrits seront également présents.

En 2012 et 2013, 4 203 manuscrits anciens ont été brûlés ou volés à l’Institut Ahmed Baba de Tombouctou, durant l’occupation des régions du nord du Mali par des groupes armés.

B.D

Journal du mali

MaliwebCulture
L’Unesco, l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, organise à Bamako du 22 au 24 janvier une consultation internationale sur la sauvegarde, l’accessibilité et la promotion des manuscrits anciens au Sahel. Une soixantaine de participants nationaux, régionaux et internationaux, venant d’une quinzaine de pays, sont attendus....