C’est une foule des grands jours qui a assisté, samedi dernier, à Bacodjicoroni ACI, aux obsèques de Mody N’Diaye, précédemment député à l’Assemblée nationale du Mali, vice-président de l’URD et président du Groupe parlementaire de l’Opposition Vigilance Républicaine et Démocratique(VRD). L’illustre disparu a été élevé au grade d’Officier de l’Ordre National du Mali à titre posthume par le Président de la République, Chef de l’Etat, Grand Maître des Ordres Nationaux.

 

C’est le vendredi 24 mai dernier que le regretté Mody N’Diaye nous a quittés. Cela après avoir mené une rude bataille contre la maladie. Dès l’annonce de la triste nouvelle, le président de l’URD, Chef de file de l’Opposition, Soumaïla Cissé a réagi en ces termes :  » Notre cœur est triste mais notre foi est inébranlable. Un militant émérite, un dirigeant exemplaire et un homme politique respecté s’en est allé… ». Mais comme l’a dit le Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Mali, Général Amadou Sagafourou Gueye, paraphrasant un illustre penseur :

« Souviens-toi bien que tous les hommes sont destinés à la mort« . Et de poursuivre :  » Hé oui ! Mortels, nous ne devons jamais oublier que l’ultime étape de la vie, c’est la mort, omniprésente, inéluctable, cruelle…Sanscrier gare, elle nous ramène à notre humanité, nous rappelant sans cesse que chacun d’entre nous vient ici-bas, comme un acteur sur scène, jouer son rôle et se retirer…« .

Dans l’hommage rendu par l’Assemblée Nationale, le député Abdine Koumaré dira que le regretté Mody N’Diaye, ex-membre de la Commission des Finances, était  » un homme de décision, doublé d’un esprit de changement pour la performance… « . A ses dires, Mody N’Diaye a mis son empreinte sur la 5è législature à travers ses répliques objectives et surtout constructives.

Le défunt élevé au grade d’Officier de l’Ordre National à titre posthume

Dans son éloge funèbre, le Secrétaire à la Communication du parti de la poignée de main, Maître Demba Traoré, intervenant au nom du président Soumaïla Cissé, qui était assis aux côtés du président IBK, lors de la cérémonie, de citer un autre penseur célèbre :

« La mort n’est qu’un instant de la vie, pareil à tous les autres, et son seul mérite est d’être le dernier« . Il dira que l’URD a  » perdu un grand militant, un dirigeant respecté, un homme de principes, fidèle et dévoué au parti. Les militantes et militants du parti retiendront ton humilité, ta force de persuasion, ton courage, ta détermination, ton engagement et surtout ta conviction que l’avenir est au travail« .

Dans son message de condoléances à la famille du défunt, lu par le Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Mali, Général Amadou Sagafourou Guèye, le président de la République de souligner que  » les témoignages sincères et pleins de compassion de ceux qui, mieux que quiconque, connaissent le parlementaire qu’il fut, l’émouvante oraison-témoignage, lue par l’un de ceux qui l’ont côtoyé  des décennies durant, établissent pour nous tous ici l’envergure de cet émérite parlementaire, de cet adepte du débat« .

Pour le chef de l’Etat :  » Dans un monde en totale recomposition, où des valeurs comme l’honneur, la dignité, le respect de la parole donnée, sont devenues des repoussoirs, des hommes comme feu l’Honorable Mody N’Diaye, servaient de rempart, de boussole pour le réarmement moral de la nouvelle génération« . Homme de foi, notre cher regretté était aussi muezzin de sa mosquée de quartier.

Rappelons que Mody N’Diaye a vu le jour le 2 novembre 1959, à Baraouéli. Après une maîtrise en économie et un diplôme supérieur en finances et banques à Paris, il devient Inspecteur des Finances et commence son service au sein de l’administration publique le 1er janvier 1985.

Il a été durant sa longue carrière dans la fonction publique : DAF du ministère de l’Economie, Conseiller technique chargé de l’Industrie, P-DG de la Sonatam et Secrétaire général du ministère des Mines, du Commerce et des Transports.

A plusieurs reprises Secrétaire général du ministère de l’Industrie et du Commerce, Mody N’Diaye est également reconnu comme expert dans les négociations au sein des organismes internationaux.

En 2007, il fait son entrée comme député à l’Assemblée nationale du Mali sous une candidature indépendante. Il est réélu en 2013 et deviendra président du Groupe parlementaire VRD en 2014.

Pour les nombreux services rendus à la Nation, Mody N’Diaye a été élevé au grade d’Officier de l’Ordre National du Mali à titre posthume. Dors en paix Honorable Mody N’Diaye !

Mamadou FOFANA

Source: l’Indépendant

MaliwebSociété
C’est une foule des grands jours qui a assisté, samedi dernier, à Bacodjicoroni ACI, aux obsèques de Mody N’Diaye, précédemment député à l’Assemblée nationale du Mali, vice-président de l’URD et président du Groupe parlementaire de l’Opposition Vigilance Républicaine et Démocratique(VRD). L’illustre disparu a été élevé au grade d’Officier de...