La population de Dialakorodji a organisé un meeting populaire le samedi 16 octobre 2021 sur la place publique dudit quartier devant toutes les couches sensibles de la localité. Une manifestation lors de laquelle ils ont rejeté la décision les rattachant à la commune I du district de Bamako et ont demandé aux autorités responsables du découpage de faire de Dialakorodji, Safo et Sangarebougou, une commune urbaine. Ils ont aussi apporté leur soutien indéfectible aux nouvelles autorités de la transition.

Le nouveau découpage administratif ne cesse de faire des frustrés, et les habitants de Dialakorodji n’en ont pas fait exception. « La population de Dialakorodji a appris avec consternation et mépris que nous soyons rattachés à la commune I du district de Bamako, nous souhaitons l’érection des communes de Dialakorodji, Safo et Sangarébougou en une commune urbaine du district ou en arrondissement de Bamako », a indiqué le porte-parole de la population, Gnomory Sissoko, avant de faire savoir que les responsables de ce nouveau découpage administratif ont involontairement commis des erreurs qui doivent êtres corrigées à temps afin de soulager la souffrance des populations comme celles de Dialakorodji. Selon lui, ce projet freine l’essor de Dialakorodji. Sissoko a rapporté que la population, ainsi que les trois chefs de village s’opposent  à une quelconque séparation de Dialakorodji avec les deux N’Téguédo qui constituent des villages géniteurs du village de Dialakorodji. « Les trois localités sont les poumons d’un même corps », explique-t-il. Le porte-parole de la population de Dialakorodji a, dans ses propos, signalé que la commune rurale  de Dialakorodji est composée aujourd’hui  de N’Teguedo Siracoro Niaré, N’Teguedo Samassebougou et de Dialakorodji village. A ses dires, le souhait ardent de la population est que la commune change de statut et devienne une commune urbaine, en y rattachant les communes de Sangarébougou et Safo. Les trois chefs de village ont remis un mémorandum au maire de Dialakorodji, Oumar Guindo, à l’endroit des autorités responsables du découpage administratif. Le maire, à son tour, a promis que le mémorandum arrivera à bon port et que son implication ne fera pas défaut afin que le rêve de la population devienne une réalité.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain

MaliwebSociété
La population de Dialakorodji a organisé un meeting populaire le samedi 16 octobre 2021 sur la place publique dudit quartier devant toutes les couches sensibles de la localité. Une manifestation lors de laquelle ils ont rejeté la décision les rattachant à la commune I du district de Bamako et...