Le mardi 17 septembre 2019, sous la présidence du ministre de la défense et des anciens combattants, et celle du ministre de la sécurité et de la protection civile, la gendarmerie nationale du Mali a fêté les 59 ans de sa création (17 septembre 1960). C’était à la Caserne Chef d’escadron Ballé Koné, sise à Faladié.

 

Le Colonel-major Boukary Kodio, directeur général de la gendarmerie nationale, a estimé que cette célébration est pour la grande famille des gendarmes, l’occasion de rendre un vibrant hommage à l’action de nos pionniers, de nos anciens, qui dans un élan patriotique remarquable, se sont toujours engagés à nos côtés. Selon lui celle-ci doivent continuer d’inspirer toutes celles et tous ceux qui ont choisi de servir au sein de cette arme. En s’adressant aux officiers et aux sous-officiers de la gendarmerie nationale, il dira que la noble et exaltante mission qui leur incombe exige le don total de soi-même allant jusqu’au sacrifice suprême.

Pour lui, au regard des défis sécuritaires très considérables, il ressort l’impérieuse nécessité de nous adapter rapidement et constamment à nos besoins de sécurité pour être en phase avec les exigences de notre temps. « Parallèlement à la défense de l’intégrité du territoire national, la préservation de la sécurité des biens et des personnes est aussi un facteur déterminant de la quiétude de nos concitoyens », a-t-il déclaré. Pour cela, il dira que leurs efforts vont véritablement porter sur le maintien en condition et la préparation opérationnelle du personnel, le renforcement des effectifs, l’amélioration des conditions de vie et de travail, ainsi que l’’équipement des différentes unités. « Le projet d’incorporation de gendarmerie auxiliaire dans un cadre partagé et accepté renforcera à n’en pas douter notre capacité opérationnelle », a-t-il conclu.

Le Général Salif Traoré, ministre de la sécurité et de la protection civile, a indiqué que la gendarmerie bénéficie de la loi programmation militaire et de la loi programmation de la sécurité intérieure. A ce titre, il dira qu’ils sont dans un vaste programme de recrutement, de formation, d’équipement et d’amélioration des conditions de vie et de travail. Pour lui, beaucoup de choses ont été faites et cela témoigne tous les efforts qui sont en cours. Il a ajouté que le gouvernement actuel est engagé a relevé les défis. Il a félicité et encouragé tous les porteurs d’uniformes et de dire à la population d’aider sa gendarmerie car, ils sont-là pour elle.

Il faut noter que la gendarmerie exerce des missions de : police (police administrative, police judiciaire et police militaire), de défense (Défense Opérationnelle du Territoire) et diverses. Son action s’exerce sur l’ensemble du territoire national et particulièrement dans les zones rurales, les zones suburbaines, les voies de communication et les frontières. Dans le cadre du maintien de l’ordre, ses unités sont mises en mouvement par voie de réquisition de l’autorité compétente. Elle peut également intervenir sur simple demande de concours. Elle relève de l’autorité du ministre de la défense et des anciens combattants pour administration et du ministre de la sécurité et de la protection civile pour emploi. Et intervient au profit de tous les autres départements ministériels.

La gendarmerie comprend les unités suivantes : 9 Légions de Gendarmerie, 9 Groupements Territoriaux, 9 Groupements Mobiles, 27 Escadrons, 20 Compagnies Territoriales, 131 Brigades Territoriales, 10 Brigades de Recherches, 5 Brigades de Transports Aériens, 4 Brigades Fluviales.

Les évènements marquant de cette cérémonie ont été entre autres : la cérémonie aux couleurs, les revus de troupes, prestation de l’ensemble instrumental du Mali, aperçu de l’historique de la création de la gendarmerie nationale, une démonstration de l’unité Cynophile, une démonstration du GSIN. Et, le défilé de la troupe qui a mis fin à cette cérémonie d’anniversaire.

Bintou COULIBALY

SourceNotre Nation

MaliwebSociété
Le mardi 17 septembre 2019, sous la présidence du ministre de la défense et des anciens combattants, et celle du ministre de la sécurité et de la protection civile, la gendarmerie nationale du Mali a fêté les 59 ans de sa création (17 septembre 1960). C’était à la Caserne...