Les maliens croyaient le feu  définitivement éteint, mais la tension, au plan religieux, n’est pas vaincue. Que peut-on encore reprocher soulever comme argument contre le Tigre de Badala? Ses propos peu amènes et disproportionnés, traitant certains maliens d’hybrides?

En tous cas, nos sources revelent que le pouvoir aurait été informé, ce jour Mardi 12 Mars, par le ministre des cultes de certaines manigances de religieux hostiles au régime de  l’organisation d’une marche contre Soumeylou Boubeye MAIGA. Ladite marche, dont nous n’avons pas eu confirmation, serait prévue pour  ce 22 Mars après la prière du vendredi. Elle serait dénommée marche contre les dépravations des valeurs islamiques par le premier ministre.
Au regard de l’importance de la nouvelle, nos sources à Koulouba, annoncent une réunion d’urgence qui aurait  convoquée au cabinet du Président aujourd’hui à 14 heures.

Il faut donc imaginer la participation de Mahamoud DICKO et de Bouye Haidara qui pourraient se faire appuyer par des maliens d’autres mouvements.

Au moment où le PM sillonne le nord du pays, recensant, d’après se proches, des besoins qui pourraient rendre opérationnelles certaines localités, le Président IBK rencontre des acteurs politiques, mais aussi, des leaders religieux au programme. Cette probable sortie des religieux, ayant publiquement demandé le limogeage de SBM, pourrait accélérer les dispositions du côté de Koulouba.

Wait and see

Figaro mali

MaliwebSociété
Les maliens croyaient le feu  définitivement éteint, mais la tension, au plan religieux, n’est pas vaincue. Que peut-on encore reprocher soulever comme argument contre le Tigre de Badala? Ses propos peu amènes et disproportionnés, traitant certains maliens d’hybrides? En tous cas, nos sources revelent que le pouvoir aurait été informé,...