La Maison des aînés a abrité, le  jeudi 18 juin et jour suivant, les travaux de l’atelier consacré au partage des stratégies de développement des ressources humaines, du contenu de l’Annuaire statistique des ressources humaines, édition 2018 et à l’appropriation de l’outil Covid-19 WISN d’aide à la riposte au Covid-19.  

 

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le représentant du ministre de la Santé et des Affaires sociales, Adama B. Diakité. Ce fut en présence du directeur des ressources humaines du secteur de la santé, du développement social et de la promotion de femme, M. Etienne Coulibaly et de la représentante d’IntraHealth (PTF), Mme Goïta Jeanne Téssougué.

Le présent atelier, selon le représentant du ministre de la Santé, répond à un processus engagé il y a quelque temps par sa DRH, à savoir la rencontre trimestrielle sur des sujets d’intérêt stratégique dans le domaine de la gestion des ressources humaines. Il se tient à un moment très capital de la vie de la DRH avec l’adoption par le gouvernement du Mali de la politique de développement des RH assortie d’un plan d’actions stratégique intégré à l’horizon 2019-2023.

À en croire le conseiller technique, la disponibilité de ce cadre programmatique place la DRH à un tournant décisif dans la quête du développement du capital humain et la modernisation de ses structures pour réaliser la marche vers la couverture sanitaire universelle et l’atteinte des ODD à l’horizon 2030 dans le domaine de la santé et du social. Ce,  à travers le processus de révision du cadre organique de la DRH pour prendre en charge les besoins nouveaux en personnel, un rendez-vous avec des outils et méthodes de travail plus modernes, la formation continue, un meilleur appui et conseil aux services partenaires, etc. Si cette dynamique s’inscrit en parfaite cohérence avec les objectifs stratégiques du plan, il faut la repenser, selon M. Diakité, dans le cadre d’un large consensus autour des principaux enjeux et priorités du moment, marqués par la pandémie de la Covid-19.

D’après le directeur des ressources humaines, les défis pour la DRH sont de réaliser un schéma stratégique de développement des RH, d’anticiper sur les besoins d’emploi et de compétences pour réponde aux exigences d’excellence, de qualité et d’efficience, de relever le défi des effectifs de personnel pour réaliser la couverture sanitaire universelle et les ODD 2016-2030 en matière de santé et du social, de mettre en œuvre les recommandations de l’OMS relatives à la lutte contre le désert médical, entre autres. « Ces défis ne sauraient émerger sans un financement adéquat. Nous avons évalué les actions à 21 milliards pour 5 ans. Ce financement dépasse la seule capacité de l’Etat. C’est pourquoi il faut de ressources additionnelles », a ajouté le directeur des ressources humaines.

Pour M. Coulibaly, il s’agira ainsi pour les participants, dans un premier temps, de se réinterroger sur les stratégies de la politique et se les approprier, et dans un second temps de revisiter l’annuaire statistique, édition 2018 et d’échanger sur des concepts universels, tels que les comptes nationaux, notamment en tant que mécanisme d’aide à la décision. « La révision des politiques publiques des ressources humaines est un impératif mondial. Elle s’impose dans tous les secteurs de la production. A ce titre, un engagement ferme a été donné par le ministre de la Santé et des Affaires sociales, de rendre possible le service de santé partout où l’on habite au Mali », poursuivra-t-il.

Prince de Fuladougou

Source : Soleil hebdo 

MaliwebSociété
La Maison des aînés a abrité, le  jeudi 18 juin et jour suivant, les travaux de l’atelier consacré au partage des stratégies de développement des ressources humaines, du contenu de l’Annuaire statistique des ressources humaines, édition 2018 et à l’appropriation de l’outil Covid-19 WISN d’aide à la riposte au...