Une délégation du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne de France (CSDM France) a pris part à la conférence pour la paix au Mali ayant pour thème :  » 7 ans après Serval, où en sommes-nous ? « . Cette conférence a été organisée par la Coordination des élus français d’origine malienne  (CEFOM) la semaine dernière, dans la salle Lamartine de l’Assemblée nationale française.

 

Elle a eu lieu en présence du chef de la diplomatie malienne, Tièbilé Dramé, l’ambassadeur du Mali en France, Toumani Djimé Diallo, l’ambassadeur du Mali auprès de l’UNESCO,  Oumar Kéïta, la présidente de la commission des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Maliens de l’extérieur, Mme Diallo Aisséta Touré, le président de la commission défense à l’Assemblée nationale, Karim Keïta, président de la commission défense, Jean Paul Lecoq, membre de la commission affaires étrangères, Nicolas Demoulin, président du groupe d’amitié France-Mali, Sokona Niakaté, présidente de la CEFOM ainsi la société civile malienne de France.

La CEFOM est composée d’élus français d’origine malienne qui s’engagent, grâce à leur statut, à contribuer au développement socio- économique, à la promotion culturelle et à la paix tant en France qu’au Mali. Engagés sur les valeurs d’humanité, de fraternité et de la solidarité internationale, gage de paix et de bien-être des peuples, riches de cette double culture et d’expériences multiples dans nos deux pays, les membres de la CEFOM souhaitent contribuer à l’épanouissement et au renforcement des liens fraternels de nos peuples à travers des actions concrètes comme cette conférence pour la paix Mali.

A cet effet, le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) accompagne et soutient la CEFOM pour ses initiatives et ses actions en France conjuguées à celles au Mali.

Ces échanges ont permis aux participants d’avoirdes regards croisés sur le conflit dans le pays d’origine, d’apporter des propositions et des solutions dans la relation bilatérale entre la France et le Mali, tracer les grands axes pour promouvoir une paix durable, la stabilité, accentuer le développement socio-économique, culturel, environnemental sur l’ensemble du territoire malien.

Un double défi pour lequel le CSDM mettra tout en œuvre pour aider la CEFOM à le relever.

Des échanges francs entre le public venu nombreux et les conférenciers ont porté sur le rôle de la MINUSMA et de la France sept ans après l’intervention française au Mali dénommée Serval et maintenant Barkhane.

Les conclusions de cette conférence doivent servir de levier pour mettre en œuvre des activités autour de la culture de la paix auprès de la diaspora malienne de par le monde ainsi qu’auprès des populations maliennes de l’intérieur.

Le CSDM a été représenté à cette rencontre par Bams M’bouillé Cissé et Maryama Salikene Coulibaly.

MD

Source: l’Indépendant

MaliwebDiaspora & Immigration
Une délégation du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne de France (CSDM France) a pris part à la conférence pour la paix au Mali ayant pour thème :  » 7 ans après Serval, où en sommes-nous ? « . Cette conférence a été organisée par la Coordination des élus français...