La diaspora malienne est désormais représentée par deux regroupements : le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME) et le Conseil Supérieur de la Diaspora malienne (CSDM). Le premier est dirigé par Habib Sylla tandis que le leadership du second est assuré par Chérif Mohamed Haïdara.

 

L’objectif des deux Conseils s’articule autour de la défense et de la promotion des intérêts de la diaspora malienne. Cependant ils mènent séparément les combats, avec des stratégies et méthodologies différentes.

Ces derniers temps, le HCME semble perdre un peu plus de terrain à cause de ses querelles internes. La dernière en date est le problème de renouvellement du bureau de son démembrement de France.

En effet, il y existerait une sorte de bicéphalisme, car, selon les dernières évolutions, la diaspora malienne de France est divisée entre le nommé Hamédy Diarra et Demba Diabira. À en croire une source digne de foi, le président Hamédy a été destitué en 2016 pour  » malversations financières ». En dépit de cela, ajoute la même source,  » il se réclame toujours président légitime et légal« .

C’est dans ce contexte qu’il y a eu lieu deux assemblées générales, le 18 et le 19 mai derniers, attestant une division au sein du Haut Conseil de Maliens de l’Extérieur de France. Les partisans du président sortant accusent la structure mère dirigée par Habib Sylla d’être de connivence avec le camp de Demba Diabira.

Cette situation de conflit interne, qui affaiblit un peu plus le HCME, intervient au moment où le Conseil Supérieur de la Diaspora malienne (CSDM), dirigé par Chérif Mohamed Haïdara, continue son implantation à travers le monde. L’on se rappelle que cette jeune faîtière a réussi, en avril dernier, à mettre en place son bureau de Munich (Allemagne) sans problème. De plus, elle annonce qu’elle mettra en place d’autres bureaux à travers l’Europe, d’ici la fin de cette année.

Selon un Malien vivant en France, « la guerre de positionnement au sein du HCME de l’hexagone pourra profiter au CSDM qui ne cache plus ses ambitions de défendre les intérêts de tous les Maliens de l’Extérieur« .

Abdoul DEMBELE

Source: l’Indépendant

MaliwebDiaspora & Immigration
La diaspora malienne est désormais représentée par deux regroupements : le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME) et le Conseil Supérieur de la Diaspora malienne (CSDM). Le premier est dirigé par Habib Sylla tandis que le leadership du second est assuré par Chérif Mohamed Haïdara.   L’objectif des deux Conseils s’articule...