Les travaux de la 7ème Conférence ordinaire du Haut conseil des Maliens de l’extérieur se sont tenus du 14 au 15 septembre dernier au CICB, sous le thème : « le rôle de la diaspora dans la refondation de l’Etat ». La cérémonie d’ouverture de cette importante assise était présidée par le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, en présence de plusieurs membres du Gouvernement dont le ministre des Maliens établis à l’extérieur, de l’Intégration africaine,Alhamdou Ag Ilyène, du Président  sortant du HCME, Habib Sylla, ainsi que des délégués venus de 77 pays à travers le monde.

Pendant deux (2) jours les délégués ont passé au peigne fin les rapports d’activités et financier du HCME pour la période 2015-2020; la relecture des Statuts et Règlement intérieur et procédé au  renouvellement des instances de l’Institution.

Pour le poste de président du Haut Conseil des Maliens de l’extérieur, le Président sortant, Habib Sylla, candidat à sa propre succession était  à face à deux autres prétendants à savoir Abdoulaye Bah de Paris, le dossier de ce dernier a été rejeté par la commission élection car il est incomplet, et   Issiaka Traoré de Nouakchott.

C’est à l’issue des votes des délégués, sans surprise, le puissant le président du Haut conseil des Maliens de l’Extérieur, Habib Sylla  a été réélu pour un troisième mandat à la tête de l’organisation avec 60 voix contre 3 pour son adversaire Issiaka Traoré de la Mauritanie.

Auparavant à l’ouverture des travaux, le président Habib Sylla a fait l’historique du HCME, avant de saluer l’accompagnement des plus hautes autorités. «Trente après, le Haut Conseil des Maliens de l’extérieur a grandi, mûri. Il est présent dans 77 pays à travers le monde. Reconnu d’utilité publique, il a participé à tous les combats pour la liberté et la dignité tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, pour le développement économique, social et culturel du pays», a détaillé Habib Sylla, précisant que les travaux de cette conférence visent également à bien structurer le HCME, et cela conformément à l’esprit de la 6ème Conférence ordinaire de l’organisation.

Pour sa part, le ministre Alhamdou Ag Ilyène a exprimé sa satisfaction pour le choix de la thématique qui évoque les 4 axes prioritaires de la Transition, à savoir le renforcement de la sécurité, les réformes politiques et institutionnelles, l’organisation des élections générales et la lutte contre l’impunité.

« Je me réjouis du choix du thème retenu et de votre engagement à vous inscrire dans le soutien à la Refondation en cours de notre Etat, notamment votre participation aux prochaines Assises Nationales de la Refondation » a déclaré Choguel K. Maiga. « Les Maliens établis à l’extérieur ont toujours répondu favorablement à l’appel de la Nation. On se rappelle encore en 2012, quand notre pays était menacé dans son existence, vous avez été parmi les premiers à intervenir pour soutenir l’effort de guerre » a-t-il rappelé. Et il a annoncé que dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière notamment les réseaux de passeurs, l’application de la Loi N 2012-023 du 12 juillet 2012, relative à la lutte contre la traite des personnes, le trafic des migrants et des pratiques assimilées. Il a précisé que cette loi est en cours de relecture pour prendre en charge de manière précise la lutte contre les passeurs.

AMTouré

Source: 22 Septembre

MaliwebDiaspora & Immigration
Les travaux de la 7ème Conférence ordinaire du Haut conseil des Maliens de l’extérieur se sont tenus du 14 au 15 septembre dernier au CICB, sous le thème : « le rôle de la diaspora dans la refondation de l’Etat ». La cérémonie d’ouverture de cette importante assise était...