Suite à la gravité de la situation de nos compatriotes en Algérie, Lybie et Mauritanie et leurs appels réguliers et pressants à l’endroit du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM), le président de ladite organisation, Mohamed Chérif Haïdara a animé un point de presse à son siège, pour transmettre les cris de détresse et de désarroi de nos concitoyens vivant dans ces pays.

 

Car, selon le président, « plus de 60 de nos compatriotes ont été conduits dans un camp de gendarmerie d’Alger » et  « 120 Africains ont été récemment arrêtés et égorgés comme des moutons sacrificiels ».

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebDiaspora & Immigration
Suite à la gravité de la situation de nos compatriotes en Algérie, Lybie et Mauritanie et leurs appels réguliers et pressants à l’endroit du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM), le président de ladite organisation, Mohamed Chérif Haïdara a animé un point de presse à son siège, pour...