Ils sont cinq établissements scolaires de la commune de Mandé à bénéficier de 22 fontaines de vie pour un coût estimé à 10 000 dollars US (6 millions en FCFA). Cette généreuse action salvatrice est l’œuvre des clubs composés du Rotary Club Lyon Croix Rousse, Brignoles (France), Bamako Avenir, Bamako Alassane Kanté et Bamako Titibougou. La donation a été faite le samedi 20 février 2021 dans la commune de Mandé, en présence d’une forte délégation des Rotariens. Les écoles bénéficiaires de ces fontaines ont unanimement salué ce geste de portée historique du Rotary, avant de leur soumettre quelques doléances.

S’acquittant de ce devoir de servir l’humanité, la délégation Rotarienne  s’est rendue en premier lieu à l’école de Koursalé. Les autorités scolaires présentes ont accueilli les Rotariens avec enthousiasme. Elles ont ensuite assisté à l’exercice de montage des fontaines et aussi bénéficié des masques de protection contre la Covid-19 offerts par les Rotariens. Après avoir reçu ces fontaines, l’administration scolaire, par la voix du directeur, Aliou Dembélé, a salué ce geste humanitaire qui concourt à la préservation de la santé des élèves. Séance tenante, il a ensuite soumis aux Rotariens quelques préoccupations dont le manque de forage, de livres pour les apprenants et la clôture de l’école. Après Koursalé, la délégation Rotarienne s’est rendue tour à tour aux écoles des villages de Kirina, Samanyana, Balandougou et au domicile du chef de village de Djoliba. Le même exercice de montage et du mode d’utilisation des fontaines ont été faits devant les responsables scolaires. Partout où la délégation s’est rendue, des doléances leurs ont été soumises. En réponse aux préoccupations exprimées, la présidente du Rotary Club Bamako Titibougou, Metou Sylla, a rassuré les uns et les autres qu’ils signalerons ces besoins au reste des membres de la communauté Rotarienne. Ces mots réconfortants et porteurs d’espoir ont été prononcés en présence de Ibrahim Dolo, président du Rotary club Bamako Alassane Kanté et Moise Mounkoro (IPP) qui représentait la présidente du Rotary club Bamako Avenir, Mme Maïga Aichata Mohamedine. Accueillant ses hôtes du jour à son domicile, le chef du village de Djoliba, entouré de ses conseillers et des responsables scolaires, a souhaité la bienvenue aux Rotariens. « La base de l’humanité, c’est la santé et qui dit santé parle forcément de l’eau propre, surtout pour les enfants. Nous gardons toujours en mémoire des pailles de vie offertes par le Rotary à nos enfants. On ne peut que remercier le Rotary et le rassurer que ces fontaines seront bien utilisées par les autorités scolaires de notre village », a déclaré le chef de village Souleymane Kéita.

Ces fontaines de vie, offertes par les clubs rotariens, éliminent les bactéries, les virus, les kystes de protozoaires, la saleté et les petites particules de l’eau. Elles préviennent les maladies d’origine hydrique telles que la typhoïde, les vers, le choléra et d’autres formes de diarrhée.

En complément aux efforts de matériel des partenaires italien et français, les clubs Rotariens maliens contribuent au niveau des frais des douanes et de l’organisation logistique. Depuis le début de cette action commune de don des matériels de protection pour l’accès à une eau propre, les clubs rotariens ont déboursé environs  30 000 dollars US (plus de 16 350 000 FCFA).

Sidiki Dembélé

Source: Le Républicain- Mali

MaliwebSociété
Ils sont cinq établissements scolaires de la commune de Mandé à bénéficier de 22 fontaines de vie pour un coût estimé à 10 000 dollars US (6 millions en FCFA). Cette généreuse action salvatrice est l’œuvre des clubs composés du Rotary Club Lyon Croix Rousse, Brignoles (France), Bamako Avenir,...