Sélectionné par la direction de la coopération internationale de la Police de France, le commandant en chef du Groupement mobile de sécurité (Gms), Commissaire divisionnaire Cheickné Magassouba, vient d’effectuer avec brio un stage de management supérieur. Celui qui vient ainsi d’honorer le Mali était l’un des invités au débat organisé par ENSP TV pour échanger sur les Unités du Gms, ses attentes et ses satisfactions par rapport au stage.  

Le patron du Groupement Mobile de Sécurité (Gms), Cheickné Magassouba, a participé à un stage à la direction de l’Ecole nationale supérieure de la police de France (ENSP). Notre compatriote était le seul Africain à prendre part à cette formation qui lie la théorie à la pratique avec des commissaires français. Une opportunité pour ce haut fonctionnaire de la police de mieux renforcer ses capacités en management supérieur des différentes unités de police qu’il commande avec un professionnalisme avéré.

Le commissaire divisionnaire Cheickné Magassouba était sur le plateau d’ENSP TV. Face à la journaliste Valérie SEVRE, le commandant en chef du Gms a exprimé sa satisfaction d’avoir participer à deux semaines de formation. Il a profité de cette occasion pour expliquer les principes de fonctionnement de ses unités et leurs missions.

Selon lui, le Groupement mobile de sécurité de la police nationale du Mali est une unité spéciale qui est chargée du maintien et de l’établissement de l’ordre public. Il a une mission de garde statique au niveau de toutes les ambassades pratiquement à Bamako, les consulats, ou les représentations diplomatiques, les ONG, d’autres services de l’administration. Il mène aussi une mission d’appui aux autres unités de police qui consistent à les envoyer des éléments pour assurer leurs effectifs. Il y a également la régulation de la circulation routière. Le Gms compte cinq compagnies de maintien de l’ordre et une compagnie de la circulation routière. A la tête d’un effectif aussi important, il ya beaucoup de problèmes à gérer, dit-il.

Sur ENSP TV, le commissaire divisionnaire Magassouba a reconnu que ses attentes ont été comblées. Ce stage va lui permettre d’avoir des outils pour pouvoir mieux manager ses équipes. Selon lui, chacun fait du management chaque jour sans savoir quel outil utiliser, quand et comment…

« Avec les collègues français, comme les contextes et l’environnement diffèrent, c’était une occasion aussi de bénéficier de leurs expériences et au retour j’ai apporté mon expérience pour qu’eux aussi puissent comprendre comment ça se passe au Mali », a-t-il souligné.

Le commandant en chef du Gms compte partager avec les commandants des différentes compagnies ses connaissances apprises au cours de ce stage auprès de ses homologues français.

Drissa Togola source: ENSP TV

 

Source: lechallenger

MaliwebSociété
Sélectionné par la direction de la coopération internationale de la Police de France, le commandant en chef du Groupement mobile de sécurité (Gms), Commissaire divisionnaire Cheickné Magassouba, vient d’effectuer avec brio un stage de management supérieur. Celui qui vient ainsi d’honorer le Mali était l’un des invités au débat...