Le jeudi 5 juillet 2018, le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, a tenu promesse en livrant officiellement 13.000 tablettes-PC aux étudiants des Universités du Mali. Une quantité de tablettes moindre par rapport au nombre d’étudiants destinataires. Pour ce faire, le partage de ce don s’avère difficile entre les bénéficiaires.

 A quelques jours seulement de la cérémonie de remise officielle des tablettes promises depuis une longue date par le Chef de l’Etat, les jeunes universitaires des Facultés des Sciences Économiques et de Gestion (FSEG) et ceux de la Faculté des Lettres, des Langues et des Sciences des Langages (FLSL) se sont lancés des menaces concernant la distribution du don.

Le nombre inférieur de ces tablettes est à l’origine des violences constatées au sein de ces facultés. Ces violences ont conduit les Etudiants jusqu’à tirer des coups de feu, selon une source sur place.

Aux dires de la même source, les membres de l’association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) auraient planifié autrement la distribution des machines en question (Tablettes-pc). Comme cela se passe dans de nombreux domaines au Mali, le nombre dépendra de l’individu sur le choix des distributeurs.

Le Secrétaire Général du Bureau de la Coordination nationale de l’AEEM, Moussa Niangaly, affirme ne pas être capable et est soucieux de comment distribuer 13.000 tablettes-pc entre tous les étudiants Maliens.

Il faut souligner que cette distribution de ces tablettes pose énormément de problèmes et nécessite soit une augmentation par le Chef de l’Etat voire une distribution légale du côté des membres de l’AEEM.

Mahamadou Sarré, Stagiaire

Le SOFT

MaliwebEducation
Le jeudi 5 juillet 2018, le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, a tenu promesse en livrant officiellement 13.000 tablettes-PC aux étudiants des Universités du Mali. Une quantité de tablettes moindre par rapport au nombre d’étudiants destinataires. Pour ce faire, le partage de ce don s’avère...