La Banque de développement du Mali (BDM-SA) est le sponsor officiel de la 3ème édition de la Semaine de l’élève et de l’étudiant organisée par le bureau de coordination de l’AEEM. Celle-là s’est ouverte hier jeudi 21 mars, à la Faculté des Sciences et des techniques (FST) sur la colline de Badalabougou, sous la présidence du chargé de mission du ministre de l’Education, Adama Sogodogo, en présence du vice-doyen de la FST, représentant du CNOU et du Secrétaire général de l’AEEM, Moussa Niangaly. La BDM-SA a installé pour la circonstance un stand pour promouvoir ses produits et services auprès du monde universitaire.

 

Le rôle de l’AEEM dans la lutte contre la violence en milieu universitaire » est le thème de cette 3ème édition de la Semaine de l’élève et de l’étudiant dont la cérémonie d’ouverture a mobilisé les étudiants autour de leurs responsables syndicaux.

Cette édition de la Semaine de l’élève et de l’étudiant de l’AEEM a la particularité d’être sponsorisée par la banque au cauris, une première dans la vie de cette institution bancaire.  Ce partenariat naissant entre la BDM-SA et le monde universitaire a été accéléré par l’ouverture, le mois dernier, de l’agence BDM-SA de Kabala, aux portes de la cité universitaire.  C’est la Directrice de cette agence, Mme Kéïta Fatoumata Sangho qui a conduit la délégation de la banque à la cérémonie d’ouverture.

Pour la circonstance, la banque a installé un stand avec projection de spots pour présenter et expliquer ses produits et services aux étudiants et leur ouvrir des comptes gratuitement.

La nouvelle agence de Kabala, à l’image des autres, propose l’ensemble des produits et services disponibles à la BDM-SA.

Il s’agit, en premier lieu, de sa gamme de services digitaux destinés à la clientèle avec notamment le Mobile Banking « BDM KUNKAN « , de l’offre opération bancaire  » mCAURIS  » du web Banking  » Cauris web ».

Ces offres d’ » opération bancaire » permet de faciliter les opérations de transfert et de paiement, de faciliter l’approvisionnement du compte Orange money à partir d’un compte bancaire, de consulter le solde de son compte bancaire et de le recevoir en temps réel par SMS, de consulter les  dernières transactions de son compte bancaire et de les recevoir en temps réel par SMS.

Cauris Web, également présenté est un service mis uniquement à la disposition des porteurs de carte bancaire BDM pour leur permettre d’avoir accès aux services liés à la carte via un site internet : https://caurisweb.bdm-sa.com.

L’application Cauris Web est disponible en téléchargement sur Play store à partir du nom BDM-SA.

Quant à l’application «BDM KUNKAN», il est un service de Mobile Banking qui offre au client une plus grande autonomie et interactivité dans la gestion de son compte bancaire grâce aux services bancaires qui sont mis à sa disposition à partir de supports tels que l’ordinateur, la tablette ou le téléphone mobile. Ces services permettent à l’utilisateur abonné, où qu’il se trouve et quand il le souhaite, d’obtenir ses informations bancaires, d’initier des virements.

Selon la Directrice de l’agence BDM-SA de Kabala, le fait d’accepter le sponsoring de cette Semaine est un choix de la Direction générale de la banque de se rapprocher davantage de cette couche juvénile, qui est l’avenir du pays. C’est un pari, un investissement sur l’avenir  d’autant plus que ces élèves et étudiants sont des futurs cadres et clients de la banque.

C’est pourquoi, elle dit fonder beaucoup d’espoir sur ce partenariat pour la réussite duquel, la banque envisage d’adapter ses produits et services aux besoins des élèves et étudiants en mettant à leur portée des packages spécifiques.

L’AEEM prend conscience de la violence dans l’espace  universitaire

Conformément au thème de la Semaine, les différents intervenants lors de la cérémonie d’ouverture se sont appesantis sur la violence qui a atteint un niveau inquiétant avec des affrontements et des morts d’hommes avec la présence des armes dans l’espace  universitaire.

La  grève actuellement en cours dans l’école malienne a été aussi évoquée. Sur ce dernier sujet, le secrétaire général de l’AEEM, Moussa Niangaly a interpellé les autorités et les enseignants pour trouver un accord afin de permettre la reprise des cours. Il a ajouté que l’AEEM est aujourd’hui résolue au dialogue et à la culture de l’excellence.

S’agissant de la violence scolaire, le représentant du ministre dira que si l’AEEM a pris conscience de choisir la violence scolaire comme thème de cette Semaine, cela témoigne qu’elle a atteint le point qu’il faut pour se battre pour la diminuer.

Adama Sogodogo d’espérer au terme des débats, les participants proposeront des solutions concrètes pour mettre fin à la violence dans l’espace universitaire.

Y. CAMARA

Source: L’Indépendant

MaliwebEducation
La Banque de développement du Mali (BDM-SA) est le sponsor officiel de la 3ème édition de la Semaine de l’élève et de l’étudiant organisée par le bureau de coordination de l’AEEM. Celle-là s’est ouverte hier jeudi 21 mars, à la Faculté des Sciences et des techniques (FST) sur la colline...