Suite à l’arrestation arbitraire de M. Allaye Sininta, Secrétaire général du Comité AEEM de la Faculté de Droit Privé (FDPRI), l’Association des Élèves et Étudiants du Mali (AEEM) a décrété, hier jeudi 24 septembre 2020, une grève dans l’ensemble des établissements d’Enseignement Supérieur. La grève prendra effet, à compter de ce vendredi 25 septembre et continuera jusqu’au 1er octobre 2020.

 

En effet, l’Association des Élèves et Étudiants du Mali (AEEM) a suspendu les activités pédagogiques dans les grandes Facultés, en vue de soutenir leur camarade en l’occurrence M. Allaye Sininta, Secrétaire général du Comité AEEM de la Faculté de Droit Privé de Bamako (FDPRI), arrêté par les autorités maliennes.

Selon nos informations, cette grève fait suite à une arrestation arbitraire du camarade à la FDPRI au cours d’une Assemblée générale qui avait non seulement, pour but de protester contre le taux d’admission, lors des précédents examens qui est de 1% mais aussi, revendiquer des erreurs sur les attestations de quatre-vingt (80) diplômés qui sont en dernière année d’études (cause noble).

Ainsi, ajoutent nos informations, « suite à ces revendications que les deux (02) membres de (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2020

Abdoul Karim SANOGO

NOUVEL HORIZON

MaliwebEducation
Suite à l’arrestation arbitraire de M. Allaye Sininta, Secrétaire général du Comité AEEM de la Faculté de Droit Privé (FDPRI), l’Association des Élèves et Étudiants du Mali (AEEM) a décrété, hier jeudi 24 septembre 2020, une grève dans l’ensemble des établissements d’Enseignement Supérieur. La grève prendra effet, à compter...